"Notre société a grand besoin de solidarité"

08/07/15 à 11:38 - Mise à jour à 10/07/15 à 14:42

Les passionnés et propriétaires de voitures anciennes souhaitant servir une bonne cause sont invités à prendre part à la 2e édition des Pilotes du Coeur, le samedi 19 septembre. Ce rallye de régularité placé sous le signe de la solidarité est né de l'imagination de Michel Leempoel, patron de Ciné Télé Revue.

"Notre société a grand besoin de solidarité"

SI Ciné Télé Revue est l'hebdomadaire francophone le plus largement distribué dans notre pays, on ne sait que peu de choses de son patron, Michel Leempoel, si ce n'est, peut?être, qu'il a banni les photos de femmes dénudées du magazine peu après son entrée en fonction, certains lecteurs estimant que leur présence ne convenait pas à un public familial. Il a donc décidé de privilégier la carte des people. Et, au contraire de ce que pensaient certains de ses collaborateurs, cela s'est révélé être le bon choix : le tirage a doublé et, aujourd'hui, un quart de million d'exemplaires payants sont distribués chaque semaine.

Bien qu'à la tête d'un magazine qui épluche les faits et gestes des célébrités, Michel Leempoel préfère demeurer en retrait, n'étant pas du genre à aimer s'afficher avec des people, et restant très discret sur sa vie privée.

"Notre société a grand besoin de solidarité"

PROMESSE DE DON

Lorsqu'il a pu quelque peu relâcher la pression, il y a trois ans, Michel Leempoel s'est repenché sur son projet qu'il a baptisé " Les Pilotes du Coeur ", un nom en adéquation parfaite avec l'esprit qui anime celui-ci. " Notre société a grand besoin de solidarité. Mon objectif était donc de réunir quelques dizaines d'amateurs de voitures anciennes pour passer une journée agréable et, dans la foulée, donner un coup de pouce à cinq associations venant en aide aux gens dans le besoin. Concrètement, nous demandons aux participants de faire une promesse de don à l'une des organisations retenues. Par ailleurs, les fonds récoltés grâce au sponsoring sont redistribués entre les différentes associations. Celles-ci sont proposées par United Fund Belgium, qui a l'expérience de la collecte de fonds pour de bonnes causes. Notre collaboration est parfaite. "

" En septembre 2014, le départ a été donné à l'Autoworld et l'arrivée a eu lieu sur le circuit de Francorchamps, après un passage par le château de Vierset. Pour cette 1re édition, 40 équipages s'étaient inscrits, mais nous nous sommes rendus compte que 250 euros était un montant trop élevé pour une promesse de don. Nous l'avons donc ramené à 150 euros pour 2015. Compte tenu de cette diminution et de notre notoriété croissante, nous espérons avoir cette année 60 à 80 voitures inscrites, toutes de plus d'un quart de siècle. Pour donner plus de visibilité à l'événement, nous cherchons un parrain ou une marraine pour chacune des associations. L'an dernier, nous avons pu compter sur Sandrine Dans, ex-3e dauphine de Miss Belgique, la famille Borlée et Julie Taton, ex-Miss Belgique. La présence de personnalités constitue un petit plus pour les participants, lesquels ne dédaignent pas passer une journée en compagnie d'une célébrité. "

Le parcours sera-t-il identique ?

Michel Leempoel

Michel Leempoel

" Il a été légèrement modifié. Le départ sera donné au château de Bunswyck, près de Louvain, après un petit?déjeuner offert aux participants. Cap ensuite sur le Cercle de Wallonie au Val Saint Lambert, près de Liège, pour le déjeuner. Puis les équipages prendront la direction de Malmedy pour rejoindre le circuit privé où Peugeot organisait par le passé ses cours de perfectionnement automobile. C'est là que se déroulera l'épreuve de régularité, le seul élément compétitif de la journée. Ces résultats serviront à établir un classement par équipe. L'initiative épaulée par l'équipe victorieuse se verra attribuer le prix le plus important. "

ARRIVÉE À FRANCORCHAMPS

Comment comptez?vous convaincre les gens de s'inscrire ?

" Nous avons fait appel à des professionnels pour organiser un rallye de qualité. Il s'agit d'un club de voitures anciennes de Rhode?Saint? Genèse qui a tracé le parcours et fournit le road-book - tâche qui aurait pris beaucoup trop de temps à des amateurs. J'ai pour ma part organisé les divers arrêts, et fourni le piment nécessaire. L'arrivée du rallye sera jugée sur le circuit de Francorchamps, plongé alors dans l'effervescence des 6 heures de Spa. Nous avons loué une loge au?dessus des stands de Formule 1, et tous les participants auront accès au paddock et pourront aller admirer les bolides engagés dans l'épreuve d'endurance. Une expérience unique pour tout amateur de belles voitures. Coupe de champagne à 17 heures, dîner de gala à 19 heures, puis remise des prix. "

"Notre société a grand besoin de solidarité"

Combien coûte une participation ?

" Il y a, d'une part, la promesse de don de 150 euros pour l'association caritative et, d'autre part, 350 euros de frais de participation par équipage. Pour 500 euros, on peut donc vivre une journée hors du commun et soutenir dans la foulée l'une des cinq initiatives - deux francophones, deux flamandes et une internationale. Quiconque connaît un peu le monde des voitures anciennes et le coût habituel de ce genre de participation, admettra que nous restons très raisonnables, tout en apportant notre soutien aux moins favorisés. "

Texte: Pierre Darge

En savoir plus sur:

Nos partenaires