Le rêve horloger de Roger Dubuis

08/04/15 à 11:00 - Mise à jour à 15:32

La jeune maison genevoise donne une suite spectaculaire à la collection qui représentait déjà en 1995 la quintessence du rêve horloger de son fondateur. Rencontre avec Roger Dubuis, l'inspirateur de ces fabuleuses mécaniques contemporaines.

Le rêve horloger de Roger Dubuis

"Goodbye Cuckoo, Hello Extraordinary"... Le titre d'une série de vidéos diffusées sur Internet en prélude à son apparition lors du Salon International de la Haute Horlogerie de Genève présageait bien de l'émotion esthétique qui allait suivre en découvrant la collection Hommage sur le stand de la marque. "Vous avez déjà compris que cette pièce est un classique du genre", nous dit Roger Dubuis, visiblement ému de tenir entre les mains la montre que lui ont dédiée ses successeurs. "Ce n'est pas une création en soi mais une réinterprétation qui me rappelle ce que nous faisions quand j'ai fondé cette maison en 1995. A l'époque j'avais déjà 58 ans et mon idée était de créer une montre en hommage à tous les maîtres qui m'avaient précédé. Trois ans plus tard, nous avons ouvert notre propre bureau technique qui est à l'origine de toutes les créations spectaculaires que nous présentons aujourd'hui".

Partager

Je voulais créer une montre en hommage à tous les maîtres qui m'avaient précédé

L'Hommage "Tribute to Mr.Roger Dubuis" s'inspire d'une montre particulièrement sophistiquée qu'il avait lui-même conçue en 2003 autour d'un tourbillon volant inédit. "C'est une évolution de nos inventions", commente son créateur. Le tourbillon n'est pas l'une de nos inventions puisqu'il date de 1801 avec Breguet. Mais le nôtre est révolutionnaire. Animé sur un roulement, c'est un tourbillon volant qui n'a pas les mêmes points de pivotement que les autres." Doté aussi d'une date très lisible affichée dans un grand guichet et d'un indicateur de réserve de marche, ce garde-temps abrite en son sein un trésor d'ingéniosité technique et de bienfacture. Intégrant 293 composants tous finis à la main, la réalisation de son mouvement nécessite à lui seul 750 heures de travail dont 220 dédiées à la seule validation des normes du Poinçon de Genève. Quant à sa production limitée à 208 pièces, elle n'est pas le fruit du hasard... " A notre entrée à l'Ecole d'Horlogerie, chaque élève recevait 10 jetons avec son numéro, et il fallait en remettre un à chaque fois que nous demandions un outil à notre professeur. Le 208 était mon numéro, et je l'avais donné aussi à mes outils personnels ainsi qu'à la montre que j'ai réalisée en 1957 comme travail de fin d'études".

Roger Dubuis.

Roger Dubuis.

L'âme de la marque

La manufacture Roger Dubuis est depuis 2005 l'un des plus beaux fleurons horlogers du groupe de luxe Richemont. Mais si son fondateur a transmis les rênes de l'entreprise à d'autres, sa retraite est des plus actives. Il représente encore souvent la marque lors d'événements organisés aux quatre coins du monde et sa présence régulière dans les ateliers lui permet de continuer à jouer un rôle majeur d'inspirateur.

L'Hommage Tribute to Mr.Dubuis.

L'Hommage Tribute to Mr.Dubuis.

" Après ma pièce personnelle, on s'est amusé à faire une Hommage avec deux tourbillons. Ce qui rend cette montre vraiment géniale c'est l'idée farfelue à la Roger Dubuis que ses concepteurs ont eue : supprimer le cadran, mais pas son motif habituel directement gravé sur la platine d'un mouvement auquel on va par ailleurs demander de respecter l'heure à la seconde près et par n'importe quel temps. Moi qui suis un passionné d'histoire, je peux vous dire que c'est du jamais vu dans l'horlogerie ".

A côté du Tourbillon Tribute to Mr. Roger Dubuis et du Double Tourbillon guilloché main, la collection Hommage étend la forte personnalité de son design à d'autres constructions horlogères attachées à l'oeuvre du fondateur. " Tout cela se fait depuis le début dans le respect des traditions et des normes rigoureuses imposées par le Poinçon de Genève. Mais cette forme de classicisme n'empêche pas le progrès. On s'inspire du passé pour certaines choses afin de mieux s'éclater sur d'autres. " L'oeil collé à une loupe, il examine " sa " montre. ".

En savoir plus sur:

Nos partenaires