Trends Style

La seconde vie du vétiver indien

27/10/16 à 12:12 - Mise à jour à 12:10

Thierry Wasser, le nez de Guerlain, explore le monde au fil des mois en quête des matières premières naturelles chères à la Maison. En octobre, échappée au coeur de l'Inde sur les traces du vétiver.

La seconde vie du vétiver indien

Le trésor olfactif du vétiver se mérite... Niché au coeur de ses racines, il nécessite une longue année de culture pour révéler toute sa puissance. Le vétiver exhale alors cette odeur si caractéristique : boisée, pétillante, terreuse et chaude. La Maison Guerlain distille ses effluves dans ses parfums tant masculins que féminins. Ce bois riche et facetté occupe le devant de la scène dans Vétiver. Il sublime les intemporels Jicky, Mitsouko ou Shalimar. Il confère un caractère unique et racé à Guerlain Homme L'Eau Boisée et à L'Homme Idéal. Il y a 6 ans, au sud de l'Inde, Thierry Wasser a découvert une nouvelle essence de vétiver, au hasard d'une des nombreuses rencontres qui jalonnent ses routes du parfum. Ainsi naquit un partenariat durable entre Guerlain et les populations locales de cette vallée isolée du Tamil Nadu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires