La collection Seamaster Planet Ocean s'enrichit de quatre nouveaux modèles

15/09/16 à 14:27 - Mise à jour à 17:06

Lancée lors du Baselworld 2016, la 3e génération de la célèbre collection Seamaster Planet Ocean d'OMEGA s'enrichit cet automne de quatre nouveaux modèles en céramique noire. Une première pour cette légendaire montre de plongée.

La collection Seamaster Planet Ocean s'enrichit de quatre nouveaux modèles

Les quatre nouveaux modèles de la troisième génération de la collection Seamaster Planet Ocean d'Omega. © Omega

Fidèle à une habitude désormais bien établie parmi les grandes marques, Omega n'avait pas abattu toutes ses cartes lors du salon horloger de Bâle. Certes, on avait pu y découvrir la première vague des nouvelles Seamaster Planet Ocean désormais toutes équipés de mouvements Master Chronometer antimagnétiques (jusqu'à 15.000 gauss) bénéficiant de la double certification COSC et METAS - l'Institut fédéral suisse de métrologie.

Mais la marque phare de Swatch Group s'était bien gardée d'évoquer la belle surprise qu'elle réservait à ses aficionados pour la prochaine rentrée: une nouvelle Seamaster Planet Ocean Deep Black toute habillée de céramique. Signe de l'importance accordée par Omega à une introduction commerciale belge prévue en novembre, celle-ci a été précédée cet été par de multiples présentations dans le monde. Rencontré lors de celle d'Amsterdam, Gregory Kissling, Product Manager d'Omega Suisse, est revenu sur les raisons qui valaient un tel traitement de faveur à cette nouveauté.

Partager

Notre expertise de céramique a progressé.

" Le succès de la Speedmaster Dark Side of the Moon le démontre : il y a aujourd'hui une forte demande pour les montres en céramique. Ce produit lancé en 2013 nous a permis d'attirer une clientèle qui s'est laissé séduire par la technicité de cette version et qui n'était pas forcément celle traditionnellement intéressée par un modèle de légende. Depuis, notre expertise de ce matériau a encore progressé pour aboutir aujourd'hui à un produit pensé dès le départ pour être entièrement réalisé en céramique : la carrure, la lunette, le fond et même le cadran - ce qui est une petite révolution en horlogerie. Même matériau veut dire couleur et facteur de réflexion exactement à l'identique. L'harmonie entre la lunette et le cadran est tout simplement parfaite. "

La collection Seamaster Planet Ocean s'enrichit de quatre nouveaux modèles

La ligne Seamaster Planet Ocean Deep Black se compose de quatre montres de plongée étanches à 600 mètres (avec valve à hélium), toutes dotées d'une fonction GMT. Esthétiquement, ces modèles se répartissent en deux catégories. La première réunit des versions plutôt lifestyle - l'une entièrement noire, l'autre dotée d'une lunette en or Sedna 18K - dont les boîtiers en céramique sont polis pour donner un effet brillant. La seconde affiche un caractère plus sportif. Ses modèles bénéficient d'une finition brossée pour un effet mat et de détails (lunette, cadran, bracelet) rouges ou bleus - soit respectivement la première et la dernière couleur à disparaître sous l'eau.

Pour le reste, cette extension de la collection s'inscrit dans la droite ligne des modèles dévoilés au printemps dernier à Bâle. On y retrouve notamment la splendide échelle de plongée en Liquidmetal, un nouveau bracelet en caoutchouc aspect textile traité contre les bactéries, et quelques autres modifications subtiles par rapport à la génération précédente.

Partager

La céramique convient bien à une montre de plongée parce qu'elle offre une résistance exceptionnelle aux rayures.

Gregory Kissling : " L'identité même du produit a été conservée. Nous n'avons pas touché aux codes esthétiques de la Planet Ocean, que ce soit au niveau de la boîte, des aiguilles et du cadran. En revanche, les matériaux ont connu des changements. Aujourd'hui, la collection comporte de l'acier, quelques modèles en titane grade 5 et, pour la première fois, de l'or Sedna. Nous y ajoutons désormais la céramique, un matériau qui convient bien à une montre de plongée parce qu'il offre une résistance exceptionnelle aux rayures et permet d'éviter les réflexions sous l'eau. Il confère à la Planet Ocean une nouvelle touche, à la fois technique et lifestyle. "

L'homme tient à souligner aussi l'exploit technique qui a permis la naissance de la Deep Black. " Ce produit est réalisé entièrement à partir d'un bloc de céramique. Nous n'avons pas recours au procédé d'injection. Il est uniquement question d'usinage de la matière brute. Or il faut savoir qu'usiner de la céramique prend vingt fois plus de temps que d'usiner de l'acier et demande des machines spécifiques. De plus, il n'existe que très peu de spécialistes dans ce domaine, et c'est l'une des grandes forces de Swatch Group d'en compter un. "

www.omegawatches.com

TEXTE PATRICK DELAROCHE

Nos partenaires