Des sapins contre le cancer du sein

26/11/15 à 13:22 - Mise à jour à 27/11/15 à 13:52

Le Professeur belge Martine Piccart a fondé l'association 'BIG (Breast International Group) against breast cancer' avec le Professeur suisse Aron Goldhirsch en 1999. Focus sur l'importance de cette collaboration internationale et ses impacts concrets.

Des sapins contre le cancer du sein

Le sapin de l'artiste street art Somey pour l'édition 2015 de Belgian Designers' Christmas Trees. © © Etienne Tordoir & Peter Schultz/Catwalkpictures

" La collaboration internationale au niveau de la recherche académique permet d'accélérer considérablement les progrès dans le traitement du cancer du sein ", explique d'emblée le Professeur Piccart. En effet, la dimension de réseau, en matière de recherche, s'avère être remarquable sur le plan de l'efficacité : elle facilite et stimule les découvertes scientifiques qui feront une réelle différence dans la vie des patientes touchées par les différentes formes de ce type de cancer.

Partager

Le but ? Faciliter et stimuler les découvertes scientifiques.

Le but de 'BIG against breast cancer' est donc de stimuler la collaboration entre les différents groupes de recherche actifs dans la découverte de meilleurs traitements contre le cancer du sein à travers le monde, et de faire avancer la recherche de manière conjointe - en évitant la duplication d'efforts inutiles et le gaspillage de ressources financières et humaines.

Parmi les exemples concrets de projets menés par BIG, 'BIG Time for a Baby' concerne la possibilité de grossesse après un cancer du sein. " Il faut savoir que la majorité des cancers du sein qui touchent les jeunes femmes sont de type hormonal ", explique le Professeur Piccart. " Et dans le cadre de leur traitement, elles devront suivre une hormonothérapie durant une période de cinq à dix ans, celui-ci ayant pour effet de stopper leur fertilité ". Il s'agit donc d'un problème majeur pour celles qui sont désireuses d'avoir un enfant. " Dans ce contexte, le projet 'BIG Time for a Baby' a pour objectif d'encadrer et de suivre de très près une interruption temporaire du traitement hormonal auprès de ces jeunes femmes, afin de leur permettre d'avoir un bébé dans les meilleures conditions de sécurité ". L'étude a pour but de démontrer que le fait d'interrompre le traitement pendant 2 ans ne majorera pas le risque de récidive. " Lorsque l'on fait une étude de ce type sur 500 jeunes femmes dans 15 pays d'Europe, on obtient la réponse après 5 ans, alors que si elle n'est effectuée qu'à une échelle nationale, cela prend 15 ans ", confirme-t-elle.

Le sapin de l'artiste conceptuel Koen Vanmechelen.

Le sapin de l'artiste conceptuel Koen Vanmechelen. © © Etienne Tordoir & Peter Schultz/Catwalkpictures

Le coût de la recherche académique

Mais ces projets de recherche sont extrêmement coûteux, et la récolte de fonds est indispensable pour que BIG puisse gérer ses programmes et les mener à terme. C'est dans ce cadre que la troisième édition des désormais célèbres Belgian Designers' Christmas Trees s'ouvre à Bruxelles : comme les années précédentes, les plus grands noms de la mode, du design, de l'art contemporain et de l'architecture made in Belgium, de renommée internationale, ont mis leur talent à contribution pour réinterpréter le traditionnel sapin selon leur vision et leur univers créatif. Parmi eux, on reconnaît le modiste Elvis Pompilio, le styliste A.F. Vandevorst, l'orfèvre Nedda El-Asmar, les artistes plasticiens Hans Op de Beeck et Edith Dekyndt, l'architecte Glenn Sestig, l'artiste conceptuel Koen Vanmechelen, les designers Muller Van Severen et Hervé Van der Straeten, les street artists Oli-B et Somey, la Maison Ullens (prêt-à-porter de luxe), la créatrice de sacs Clio Goldbrenner et, en special guest, la créatrice anglaise de mode Stella McCartney dont on sait l'implication dans la lutte contre le cancer du sein.

Le public peut découvrir ces oeuvres uniques et originales dès ce 20 novembre. Elles seront ensuite mises aux enchères lors d'un prestigieux dîner de gala réalisé des mains de grands chefs venus du Nord et du Sud du pays à la fin du mois. Créativité, innovation et générosité sont, une fois encore, au rendez-vous de cette très belle initiative. Des valeurs partagées et indispensables aux scientifiques qui cherchent à mettre au point les traitements qui permettront de sauver les vies de milliers de patients.

En pratique :

Exposition des oeuvres dans les galeries d'art contemporain de la Galerie Rivoli, Chaussée de Waterloo 690 à 1180 Bruxelles du vendredi 20 au vendredi 27 novembre, et durant les Nocturnes du Sablon du 26 au 29 novembre.

Possibilité de proposer une enchère pour une oeuvre durant l'exposition en prenant contact avec BIG.

Soirée de Gala et vente aux enchères le lundi 30 novembre à The Hotel. Brussels.

Infos et réservations : www.BIGagainstbreastcancer.org

L'association BIG

-Le plus grand réseau mondial de recherche contre le cancer du sein

-56 groupes collaboratifs

-Plus de 3000 hôpitaux et de 10 000 médecins et chercheurs répartis sur tous les continents

TEXTE : NATHALIE MARCHAL

En savoir plus sur:

Nos partenaires