Capsule bis

12/10/16 à 18:14 - Mise à jour à 13/10/16 à 14:28

Comment les marques de luxe oeuvrent-elles pour un monde meilleur? Nespresso veut donner une nouvelle vie à toutes les capsules de café usagées.

Capsule bis

D'ici 2020, Nespresso veut remettre chaque capsule usagée en circulation. © Nespresso

La marque Nespresso s'est mise au recyclage des capsules usagées dès 1991 - d'abord en Suisse. En Belgique aussi, elle s'y est attelée depuis quelques années et a, depuis, atteint une capacité de 100 %. D'ici 2020, elle entend atteindre ce chiffre au niveau mondial et remettre chaque capsule usagée en circulation.

Pour ce faire, Nespresso Belgique travaille avec Dusseldorp, une firme néerlandaise aux activités multiples - collecte de déchets, nettoyage, inspection et entretien de systèmes d'égouts, construction et rénovation de systèmes de pompes, travail de constructions des sols, des routes et fluviales, désamiantage, assainissement des sols et des lits de cours d'eau...

Partager

Selon une évaluation, 75 % de la totalité de l'aluminium produit est toujours en usage.

Nespresso et Dusseldorp ont mis sur pied un processus de traitement durable par lequel l'aluminium et les résidus de café sont dissociés. L'aluminium est utilisé pour la fabrication des capsules de café principalement pour deux raisons. Au contraire d'autres matériaux, il est recyclable indéfiniment. Selon une évaluation, 75 % (un chiffre de l' European Aluminium Association) de la totalité de l'aluminium produit est toujours en usage aujourd'hui. En outre, des tests ont fait apparaître qu'il est le matériau le plus indiqué pour conserver le goût et les arômes du café et pour protéger celui-ci de ses ennemis naturels: l'air, la lumière et l'humidité. Il permet donc de faire l'économie d'un enrobage supplémentaire de la capsule.

ET LE MARC?

L'aluminium peut être recyclé de diverses façons. Il est utilisé pour la fabrication de nouveaux produits, notamment dans l'industrie automobile et cycliste. Mais Nespresso teste également la possibilité de produire de nouvelles capsules en aluminium recyclé.

Le marc de café est, lui, retransformé en combustible bio en plus d'être un activateur de compost idéal. En Suisse, par exemple, il est utilisé dans les vignobles.

www.nespresso.com

TEXTE BEN HERREMANS

En savoir plus sur:

Nos partenaires