Statut unique - La CNE parle de "résultat décevant" et évoque des actions à la rentrée

12/07/13 à 17:43 - Mise à jour à 17:43

Source: Trends-Tendances

(Belga) La proposition de compromis dégagée vendredi dernier sous l'égide du gouvernement dans le dossier de l'harmonisation des statuts d'ouvrier et d'employé est un "résultat décevant" qui témoigne "d'une dégradation très grave de la concertation sociale", souligne le syndicat chrétien d'employés CNE vendredi, au lendemain d'une réunion de son comité national. Le syndicat annonce qu'il "se mobilisera dès la rentrée".

Statut unique - La CNE parle de "résultat décevant" et évoque des actions à la rentrée

Si la CNE reconnaît "trois réussites et demie" dans le compromis trouvé, notamment le fait que les ouvriers bénéficieront d'un préavis "trois ou quatre fois plus long qu'actuellement", le syndicat estime également que le texte consacre "six échecs" et "comporte d'importants reculs et de nombreuses incertitudes qui constituent autant de menaces". La CNE estime en outre que le résultat trouvé "témoigne d'une dégradation très grave de la concertations sociale". Sur la forme, le syndicat dénonce le flou du texte et les erreurs ou contradiction qu'il renfermerait. "Une démocratie digne de ce nom demande des accords clairs, ou des désaccords clairs. Il semble que s'installe l'habitude de rédiger des 'Non Accords' présumés acceptables, sans que les centrales syndicales puissent réellement consulter leur base. C'est une dérive inacceptable." Plus généralement, la CNE déplore "l'intransigeance de la FEB" mais surtout "la faiblesse et la division de la stratégie syndicale". Face aux nombreuses zones d'ombre qui demeurent, la CNE annonce enfin qu'elle "sera particulièrement attentive et se mobilisera avec d'autres dès la rentrée". (Belga)

Nos partenaires