Stade national - Les quatre candidats à la construction de la nouvelle enceinte: que du beau monde

14/05/14 à 20:35 - Mise à jour à 20:35

Source: Trends-Tendances

(Belga) Sans surprise, Besix est entré dans la course pour la construction d'un nouveau stade national sur le parking C du Heysel, ont annoncé mercredi les quotidiens économiques et financiers l'Echo et De Tijd, présentant les quatre candidats qui se sont présentés avant le terme de l'appel d'offres clôturé lundi par la Ville de Bruxelles. Pour éviter tout risque de contestation juridique, les autorités de la Ville avaient refusé, lundi, de citer les candidats qu'un jury sera chargé de départager.

Besix est connu pour avoir construit le King Abdullah Sport City en Arabie Saoudite. Il est candidat à l'agrandissement éventuel du stade d'Anderlecht, ont rappelé les deux quotidiens sur leurs sites web respectifs. Le deuxième candidat est l'association entre le Belge Ghelamco, qui a construit le nouveau stade de La Gantoise, et le Néerlandais BAM Group qui a été chargé de transformer le stade de Feyenoord à Rotterdam. Le troisième candidat est le français Eiffage qui a érigé la nouvelle enceinte de Lille en vue de l'Euro 2016. Le quatrième est formé de l'association entre le groupe Denys, basé à Wondelgem, l'Espagnol FCC (qui a transformé le mythique stade Bernabeu à Madrid) et l'Australien Macquarie. Ce trio a remporté le contrat pour la construction de la nouvelle prison de Haren. Situé sur le parking C Heysel, le futur stade national devrait accueillir des matchs de l'Euro 2020 de football, pour lequel la Belgique est candidate. Le coût de la construction du stade est estimé à plus de 300 millions d'euros par le consultant Deloitte, a rappelé l'Echo. (Belga)

Nos partenaires