Solvay: le SETCa et la CGT dénoncent une "gestion financière irresponsable"

09/10/12 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le SETCa et le syndicat français CGT dénoncent, mardi dans un communiqué commun, la "gestion financière irresponsable" du groupe Solvay qui conduit au "sacrifice de centaines d'emplois".

Solvay: le SETCa et la CGT dénoncent une "gestion financière irresponsable"

"Depuis la fusion entre Solvay et le groupe français Rhodia en avril 2011, on déplore la suppression de centaines de fonctions", a expliqué Christian De Maeyer, délégué SETCa au sein du groupe chimique belge. Selon ce dernier, une première vague, au printemps dernier, a vu la suppression de quelque 80 fonctions redondantes pour l'ensemble de l'Europe. "Nous sommes actuellement dans une deuxième vague au cours de laquelle une centaine de fonctions devraient passer à la trappe. Et une troisième vague, dont l'impact n'est pas encore connu, est attendue au début de 2013", a poursuivi le représentant du syndicat socialiste. Pour le SETCa et la CGT, "les travailleurs sont clairement sacrifiés sur l'autel du profit, la direction du nouveau groupe ayant pour seul objectif d'atteindre 3 milliards d'euros de REBITDA d'ici 2016 et d'augmenter la trésorerie afin de rémunérer plus largement les actionnaires." "Dans ce contexte de restructuration, la stratégie managériale de l'entreprise consiste à opposer les salariés de Solvay et de Rhodia", ont encore dénoncé les syndicats qui affirment cependant "ne pas être dupes". "Il était urgent pour les représentants du personnel de s'organiser et d'agir par-delà les frontières pour garantir aux travailleurs un emploi stable et des conditions de travail décentes", ont-ils enfin insisté. "Diffuser un communiqué commun est une première action. Nous aviserons ensuite selon l'évolution de la situation mais rien n'est exclu", a de son côté conclu Christian De Maeyer. (BERTRAND LANGLOIS)

Nos partenaires