Soins de santé - Le front commun syndical observera un jour de grève dans des hôpitaux affiliés à Santhea

15/10/13 à 18:06 - Mise à jour à 18:06

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le front commun syndical a décidé mardi, après le refus par l'organisation d'employeurs Santhea de signer la convention collective de travail (CCT) sur l'harmonisation des barèmes des aides-soignants, de mener une action de grève d'un jour, la semaine prochaine, dans certains hôpitaux affiliés à Santhea, a-t-on appris de source syndicale.

Le jour de grève n'a pas encore été précisé et variera en fonction des hôpitaux concernés, à savoir la clinique André Renard à Herstal, Erasme et le Centre de traumatologie et de réadaptation (CTR) en région bruxelloise ainsi que les hôpitaux Tivoli (La Louvière), EpiCURA (Ath, Baudour, Hornu) et Chawapi (Tournai) en province de Hainaut, a indiqué à l'agence Belga Yves Hellendorff, secrétaire national de la CNE pour le non-marchand. Une action sera également menée, dès ce vendredi, à l'hôpital Erasme lors de l'inauguration, par la ministre de la Santé Publique, Laurette Onkelinx, d'une unité de soins. "Nous demandons en outre une rencontre d'urgence avec la ministre, avant vendredi", a ajouté M. Hellendorff. Les responsables syndicaux entendent également demander aux directions des établissements hospitaliers affiliés à Santhea des explications sur le mandat qu'elles avaient donné à leurs négociateurs dans le cadre des négociations sur la CCT relative aux aides-soignants. Du côté néerlandophone, des actions ne sont pas exclues au sein des hôpitaux membres du réseau Zorgnet Vlaanderen. Malgré la signature, début octobre, après des mois de négociations, de quatre CCT entre syndicats et employeurs du secteur des soins de santé, les négociations sur une cinquième CCT relative à l'harmonisation des barèmes des aides-soignants ont échoué lundi soir. Le front commun syndical reproche à Santhea "de prendre le secteur en otage" alors que la ministre de la Santé publique avait pu débloquer une enveloppe de 14,2 millions d'euros. (Belga)

Nos partenaires