SNI:"Des primes pour la réaffectation des immeubles vides sont nécessaires"

28/01/14 à 17:43 - Mise à jour à 17:43

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) demande mardi que toutes les villes et communes octroient des primes aux entrepreneurs qui souhaitent réaffecter les immeubles commerciaux vides, en réaction à l'étude du bureau Locatus qui annonçait que la taux de vacance était passé de 7,8 à 8,6% en 2013.

SNI:"Des primes pour la réaffectation des immeubles vides sont nécessaires"

Fin 2013, on comptait en Belgique 18.000 immeubles commerciaux vides, ce qui représente une croissance d'un millier sur un an, rapportait mardi Locatus. Il s'agit de la sixième année de hausse consécutive, selon le bureau d'informations. Les immeubles commerciaux vides représentent un problème pour eux-mêmes, mais ils ont également un impact négatif sur les commerces environnants, souligne le SNI. "Les clients évitent les rues dans lesquelles un certain nombre de magasins sont fermés, d'abord à cause de l'offre réduite, mais également à cause du sentiment d'insécurité." Le SNI propose d'étendre à toutes les villes de Belgique la "prime d'encouragement" - qui existe déjà à certains endroits du pays - pour les entrepreneurs qui veulent réhabiliter un immeuble commercial vide. "Cette option est tout de même préférable à celle qui consiste à taxer encore plus fortement les immeubles commerciaux vides." Pour réduire la nuisance des immeubles commerciaux vides, il est également possible de louer cet espace à un prix très bas aux commerces voisins ou de travailler avec des "fake shops", poursuit le SNI. Ces faux magasins, masqués par des panneaux sur lesquels figurent des images d'une vitrine de magasin, sont déjà répandus en Grande-Bretagne, explique le syndicat. (Belga)

Nos partenaires