Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

21/01/14 à 09:44 - Mise à jour à 09:44

Si vous alliez à Davos, quel serait votre message?

Imaginez que vous alliez à Davos ce mercredi, vous savez, c'est ce rendez-vous annuel ultra sélect où se pressent tous les grands patrons, politiques et économistes du monde entier : quel serait selon vous le message d'entrée de jeu de cette année? C'est simple, cette année Davos met clairement en avant le danger lié aux montées des inégalités. La preuve ? aujourd'hui, les 85 individus les plus riches de la planète disposent d'autant d'argent que 50% de la population mondiale.

Non, non, vous n'avez pas mal entendu : 85 personnes ont une fortune cumulée de 1 trillion de dollars. C'est autant que ce que se partagent les 3,5 milliards d'habitants les moins riches de la planète. Et c'est ce que révèle en détail l'ONG Oxfam, en vue de l'ouverture de Davos de ce mercredi 22 janvier.

Question : Pourquoi les riches et les puissants qui vont se réunir à Davos mettront-ils aussi en avant cette inégalité des richesses ? Réponse : parce qu'ils n'ont pas le choix que de s'en préoccuper !

Parce que, selon les experts de Davos eux-mêmes, les inégalités criantes de revenus sont identifiées comme le risque n°1 que court la planète. En effet, selon Oxfam, non seulement ces inégalités sont choquantes, mais elles s'aggravent sous l'effet d'une prise de pouvoir des élites fortunées qui ont réussi à faire que les politiques, mises en place partout dans le monde, les avantagent systématiquement.

Et les chiffres sont là pour le prouver : 70% de la population du monde vit dans des pays où les inégalités ont augmenté depuis les années 80. Mais ce n'est pas tout, depuis les années 70, le taux d'imposition des plus fortunés a baissé dans 29 pays sur les 30 pays les plus riches du monde.

Ce qui est fou dans ces révélations statistiques, c'est qu'elles seront mises en avant non pas par des "gauchistes", mais par un forum économique qui réunit les puissants de ce monde ! Pour les experts de Davos également, cette montée des inégalités est un risque plus important que la météo extrême, le chômage, le changement climatique ou les cyberattaques. Et donc, oui exceptionnellement, en 2014, Davos, sera en quelque sorte un repère de gauchistes.

A vrai dire, la réalité est plus prosaïque, quand vous êtes très riche, et l'histoire l'a démontré des milliers de fois, si vous ne voulez pas vous retrouver décapité et la tête au-dessus d'une pique, il faut lâcher du lest. Au fond, c'est ce que font les puissants à Davos, sauf qu'ici, il s'agit d'une grand-messe ou si vous préférez d'une thérapie de groupe... mais qui ne les engage à rien.

Nos partenaires