Selfie, bague ou bracelet connectés remplaceront bientôt votre bonne vieille carte bancaire

08/06/16 à 14:55 - Mise à jour à 15:49

Pour beaucoup d'experts, la carte bancaire (de crédit ou de débit), dans sa forme la plus répandue actuellement, avec un code pin, devrait bientôt laisser sa place à de nouveaux modes de paiement, plus sécurisés, plus rapides et surtout plus simples.

Selfie, bague ou bracelet connectés remplaceront bientôt votre bonne vieille carte bancaire

Image d'illustration © REUTERS

"On tend vers une dématérialisation des paiements, les transactions en cash vont lentement être remplacées. On estime que la carte bancaire en plastique qui existe actuellement va disparaître" explique David Dechamps, responsable des paiements digitaux au niveau européen pour Mastercard. En effet, depuis plusieurs années, la tendance est aux nouvelles techniques de paiement simplifiées qui offrent aux consommateurs des transactions plus rapides et plus sécurisées.

Payer sans code

Paiement sans contact, objets connectés ou authentification biométrique, ces nouvelles technologies, déjà présentes et communément adoptées dans certains pays tels que les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou l'Asie, devraient arriver ou continuer de se développer sur le sol belge dans un futur proche.

En effet, le paiement sans contact commence à faire son petit bonhomme de chemin chez nous. Grâce à cette technologie, plus besoin d'entrer sa carte dans un terminal ou de taper un code. Il suffit de l'approcher de l'appareil et le paiement se fait directement. Et cela peut être réalisé grâce à une carte, mais aussi un smartphone ou encore une bague connectée. Actuellement, en Belgique, des cartes bancaires sans contacts sont accessibles aux clients de Beobank, Kbc, HelloBank !, bpost ou encore BNP Paribas Fortis (selon les versions). Des cartes qui peuvent être actuellement utilisées dans les enseignes IKEA ou encore Galerie Inno. Pour David Dechamps, ce n'est qu'une question de temps avant que la majorité des commerces ne disposent d'appareils adéquats. "Les terminaux actuellement utilisés peuvent déjà faire ce types de paiement, il suffit juste que les commerçants téléchargent et installent les logiciels nécessaires", note-t-il.

Un frigo pour faire vos courses

Dans les prochaines années, on pourra acheter n'importe quoi...avec presque n'importe quel outil. Par exemple, via sa technologie MasterPass, Mastercard propose un portefeuille digital qui transforme chaque appareil en une borne de paiement. Téléphone, tablette, ordinateur, bracelet, bague...mais aussi un frigidaire ou une lessiveuse, quasiment tout y passe. Aux États-Unis, un frigo intelligent fera, d'ailleurs, son apparition dès cet été. Il sera possible de faire ses courses directement depuis celui-ci, et il détectera les produits qui manquent, tout comme ceux susceptibles d'intéresser l'utilisateur.

Un frigo' connecté qui permet de faire directement ses courses

Un frigo' connecté qui permet de faire directement ses courses © Tous droits reservés

Pour le moment pas encore de frigo ou de machine à lessiver connectée en Belgique, mais la technologie MasterPass est déjà disponible. Une technologie simplifiée qui permet de réaliser en quelques secondes une transaction de manière entièrement sécurisée sans avoir besoin de rentrer des coordonnées et une adresse à chaque achat.

Mais qu'en est-il des risques ? Pour limiter au maximum les possibles risques, le processus de tokenisation a été utilisé. C'est-à-dire que les données bancaires de bases (code à 16 chiffres, date d'expiration ...) ont été substituées par des données jetables appelées jetons (token en anglais). Cela facilite le paiement sur internet et pour le commerçant, aucun élément sensible n'est stocké dans son système d'information. En outre, en cas de perte, par exemple, de la carte ou du smartphone, il est possible de bloquer seulement l'outil de paiement perdu et donc avoir la possibilité de continuer à utiliser les autres.

Enfin, avec le smartphone, ce n'est pas un numéro de sécurité qui permettra de faire l'achat mais une identification biométrique. "Un des cas pratiques utilisés pour les applications bancaires, c'est l'identification par empreintes digitales avec le smartphone. Il y aussi le procédé de reconnaissance faciale, par Selfie Pay. Une photo du visage est prise et la banque va vérifier l'identité de la personne", commente, une nouvelle fois, David Dechamps. Selon Mastercard, c'est la technologie la plus attendue des Belges avec un Belge sur trois prêt à l'adopter pour payer en magasin (35%) ou en ligne (39%) Il faudra néanmoins attendre que tous les smartphones proposent aussi de leur côté ce type de procédé.

Par F. Ca.

Nos partenaires