Scandale de la viande de cheval - Les unités wallonnes de Ter Beke souffrent de la crise chevaline

27/02/13 à 07:33 - Mise à jour à 07:33

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les unités wallonnes du groupe Ter Beke, spécialisé dans les produits alimentaires, souffrent de la crise chevaline, rapporte mercredi L'Echo. Les unités de production de Wanze (Liège) et Marche-en-Famenne doivent avoir recours au chômage économique en raison de la baisse des commandes de plats préparés.

"C'est énorme, je n'ai jamais réellement connu cela", déplore le syndicaliste CSC Marc Delvenne. Selon lui, l'usine de Wanze, où Ter Beke produit des lasagnes, n'a plus que trois de ses vingt équipes au travail. Le site de Marche-en-Famenne est également touché par des arrêts de production. "Environ un quart des travailleurs sont temporairement sans emploi", selon Bernard Vanwynsbergue (CSC). "D'après la direction, plusieurs gros clients ont annulé leurs commandes", poursuit le syndicaliste. (JAV)

Nos partenaires