Samsung n'a pas violé les brevets d'Apple, selon un tribunal de La Haye

24/10/12 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le tribunal de La Haye a estimé mercredi que le fabricant informatique Samsung n'avait pas violé un brevet du géant américain Apple dans la conception de ses produits Galaxy, a-t-on appris de source judiciaire.

"Le tribunal rejette les exigences d'Apple" qui réclamait que le tribunal reconnaisse la violation du brevet et oblige Samsung à payer des dommages et intérêts notamment, a indiqué le tribunal dans son jugement, dont l'AFP a obtenu copie. "La Cour estime que la commercialisation des produits Galaxy par Samsung ne porte pas atteinte au brevet EP 948", déposé par Apple en mars 2009 et publié en février 2011, qui porte sur la technologie des logiciels utilisés pour gérer plusieurs événements en même temps sur un écran tactile, a ajouté le tribunal. Le géant américain a par ailleurs été condamné à payer les frais de procédure de Samsung, pour un montant de 324.000 euros. Ce jugement est un épisode de plus dans la lutte que se livrent les rivaux Apple et Samsung. En août 2011, le tribunal avait décidé d'interdire à la vente trois téléphones multi-fonctions du sud-Coréen. En juin 2012, il avait notamment condamné Apple à indemniser Samsung pour violation de brevets liés à la technologie de téléphonie mobile de troisième génération (3G). Les deux groupes, qui commercialisent notamment les téléphones multifonctions iPhone et Galaxy S, ont porté plainte l'un contre l'autre dans plusieurs pays à travers le monde depuis avril 2011, s'accusant mutuellement de se copier et de violer différents brevets. (VIM)

Nos partenaires