Salaires abusifs: des entreprises s'apprêteraient à quitter la Suisse

06/03/13 à 20:44 - Mise à jour à 20:44

Source: Trends-Tendances

(Belga) Après le oui à l'initiative sur les salaires abusifs, plusieurs entreprises internationales s'apprêteraient à quitter la Suisse, selon le président d'economiesuisse Rudolf Wehrli. "Leurs projets de déménagement sont prêts", a-t-il affirmé dans l'émission Rundschau de la télévision alémanique.

Il s'agit de "plusieurs grandes entreprises", précise-t-il. "A travers les discussions que je mène avec les managers d'entreprises importantes et cotées en bourse, je sais que des scénarios tout à fait réels sont à l'étude. Il est clair que ces entreprises n'en parlent pas ouvertement pour l'instant. Elles suivront l'évolution des choses, mais les projets de déménagements sont prêts". Ces entreprises ont plusieurs destinations "à choix", a ajouté M.Wehrli, qui n'a cité aucun nom de société. A propos de l'initiative sur les salaires abusifs acceptée dimanche dernier, le président d'economiesuisse avoue que l'organisation faîtière a un problème de crédibilité. Mais selon lui il n'y a pas de raison de "couper des têtes". La direction d'economiesuisse ne sera pas remplacée, a-t-il précisé. Déjà critiquée par différents courants à l'interne, economiesuisse subit l'ire de nombre de ses membres après le référendum (votation) sur l'initiative contre les salaires abusifs, mesure qu'elle contestait et qui a été largement plébiscitée. En tant qu'organisation faîtière des entreprises suisses, economiesuisse représente plus de 100.000 entreprises de toute taille qui emploient plus de 2 millions de personnes au total en Suisse. Plus de 100 associations de branche, 20 Chambres de commerce cantonales et un certain nombre d'entreprises sont membres de l'association. (JAV)

Nos partenaires