Saint-Gobain - La réunion entre direction et syndicats "n'a rien donné"; d'autres actions possibles

26/11/12 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les délégués syndicaux n'ont pas eu les réponses qu'ils escomptaient après une réunion avec la direction de l'entreprise Saint-Gobain, à Auvelais, où 150 personnes seront mises en chômage technique pour au moins un an en raison de la fermeture du deuxième four de l'entreprise. Entre trente et quarante délégués et travailleurs se trouvent toujours lundi après-midi devant les grilles du site. D'autres actions auront vraisemblablement lieu pendant la semaine.

"La direction reste dans la même intention de fermer le Float A au moins pour un an en mettant tout le monde en chômage technique. Elle ne nous apporte aucune réponse sur les questions qui ont été posées et sur la garantie de la pérennisation de l'outil après 2013", a indiqué Stéphane Baudart, permanent SETCa, au terme de la réunion. Lundi après-midi, les travailleurs sont pour la plupart à leur poste, mais quelques-uns ainsi que plusieurs délégués syndicaux campent toujours devant l'entreprise. La direction a annoncé jeudi dernier son intention d'arrêter pendant un an le Float A, le deuxième four de l'entreprise, à la fin du mois de janvier 2013. Cela concerne 150 travailleurs sur 324 au total. Ceux-ci seront mis en chômage technique. "La mise en veille du Float aura des répercussions chez bien plus de monde. Nous n'avons pas encore les données chiffrées à ce sujet mais cela touchera tous les sous-traitants qui s'occupent de de la maintenance de l'outil...", a précisé Stéphane Baudart, qui ajoute que d'autres actions auront probablement lieu dans la semaine. (JAV)

Nos partenaires