Ryanair paye les cotisations sociales belges pour ses nouveaux employés basés à Charleroi

21/01/14 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Trends-Tendances

(Belga) La compagnie aérienne irlandaise Ryanair paie depuis juillet 2012, conformément à la législation européenne, les cotisations sociales en Belgique pour les nouveaux contrats de son personnel navigant basé à l'aéroport de Charleroi, annonce mardi le syndicat d'employés CNE.

Ryanair paye les cotisations sociales belges pour ses nouveaux employés basés à Charleroi

Selon Yves Lambot, permanent CNE, il s'agit là d'"une excellente nouvelle pour les employés basés à Charleroi" car ces versements ouvrent pour ces employés des droits en matière de sécurité sociale: congé de maternité, allocations familiales, maladie, chômage, pension... "Grâce à leurs cotisations, les travailleurs pourront désormais bénéficier de ces prestations sociales. Ceci dit, il faudra être vigilant car on ne sait pas encore comment la compagnie va effectuer les démarches nécessaires pour que le personnel les reçoive effectivement", ajoute le responsable syndical, qui évalue à environ 300 le nombre de stewards et hôtesses de Ryanair basés à Charleroi. Ce changement ne concerne toutefois que les nouveaux contrats ainsi que le renouvellement de contrats à durée déterminée. Pour le personnel navigant engagé à durée indéterminée avant le 1er juillet 2012, une période de transition est prévue jusqu'en 2020. La CNE demande en outre que le droit du travail belge s'applique aussi au personnel navigant de Ryanair basé à Charleroi. "On voudrait qu'il n'y ait pas ce paradoxe entre droit social et droit du travail", explique Yves Lambot. Le syndicat estime qu'"en payant les cotisations ONSS en Belgique, Ryanair reconnaît implicitement que ses travailleurs sont basés à Charleroi". Pour la CNE, "il s'agit là d'un argument supplémentaire" en faveur de l'application du droit du travail belge. La CNE et six anciens employés de la compagnie irlandaise avaient intenté une action devant le tribunal du travail de Charleroi visant à obtenir l'application du droit du travail belge. Dans un jugement rendu le 4 novembre dernier, le tribunal du travail de Charleroi s'est néanmoins déclaré incompétent. La CNE a interjeté appel. L'audience d'introduction est prévue le 28 janvier prochain devant la cour du travail de Mons. (Belga)

Nos partenaires