Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

25/10/10 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

RIM Playbook : "Attention à l'effet bling bling !"

Le fabricant du BlackBerry a lancé, voici quelques jours, son PlayBook, un concurrent de l'iPad, l'idée étant de concurrencer Apple sur son propre territoire.

RIM, le fabricant canadien des fameux BlackBerry, tente de séduire le grand public. Jusqu'à présent, BlackBerry était surtout connu dans le monde de l'entreprise. Au point que les cadres accros du BlackBerry pour envoyer ou lire des e-mails sont appelés "CrackBerry" !

Aujourd'hui, les dirigeants de RIM ont compris que leur avenir passait par la séduction d'un public de particuliers et pas seulement du monde des entreprises. C'est pourquoi le fabricant du BlackBerry a lancé, voici quelques jours, son PlayBook, un concurrent de l'iPad, l'idée étant de concurrencer Apple sur son propre territoire.

Comme le faisait remarquer un consultant au magazine Challenges, "attention à l'effet bling bling et attention à la versatilité des consommateurs, surtout les plus jeunes !" De fait, le marché grand public est effectivement plus volatil que le marché professionnel. D'autres constructeurs, comme Palm, s'y sont déjà cassé les dents.

Du côté de BlackBerry, on s'affiche résolument optimiste. La direction indique que l'ADN du BlackBerry, c'est justement la sécurité de son système de cryptage. Or, c'est cet ADN qu'exigent les entreprises clientes. Il n'y a donc en principe aucune raison pour que les entreprises se détournent du produit BlackBerry.

C'est vrai pour la clientèle professionnelle mais, comme le faisait remarquer le magazine Challenges, l'argument sécurité risque de ne pas créer le buzz ou le hype, comme on dit aujourd'hui, auprès des jeunes. La preuve, lors du lancement en août dernier du BlackBerry Torch, seuls 150.000 acheteurs ont été séduits, contre 300.000 pour le Motorola Droid X.

Une chose est certaine, la concurrence est lancée sur le marché des tablettes numériques. Ceci dit, elle ne faiblit pas non plus sur celui des smartphones, les fameux téléphones intelligents. On vend chaque jour 275.000 iPhone de par le monde et 200.000 smartphones par jour avec le système d'exploitation de Google, le fameux Android. Comme quoi, crise ou pas, les gens aiment avoir leur Internet, non plus chez eux, mais sur eux, et donc dans leur poche ! Il paraît que c'est cela, le progrès...

Nos partenaires