Résultats Belgacom - Didier Bellens salue l'accord bruxellois sur la 4G et égratigne Tecteo

26/07/13 à 14:19 - Mise à jour à 14:19

Source: Trends-Tendances

(Belga) Didier Bellens, le CEO de Belgacom, s'est réjoui de l'accord relatif à la mise en place d'un réseau 4G en région bruxelloise intervenu il y a deux semaines. Il a également décoché quelques flèches vers son concurrent Tecteo, l'intercommunale en charge de Voo, vendredi lors de la présentation des résultats trimestriels de Belgacom.

Résultats Belgacom - Didier Bellens salue l'accord bruxellois sur la 4G et égratigne Tecteo

Le patron de l'opérateur historique a salué l'accord conclu par le gouvernement bruxellois au milieu du mois concernant le déploiement du réseau mobile 4G à Bruxelles. Il avait alors été décidé que la norme de 3 Volts par mètre, en vigueur depuis 2007, soit appliquée par paquet technologique (2G, 3G, 4G). "Je comprends et je partage les soucis de santé publique", a commenté Didier Bellens. "Mais dans la capitale de l'Europe, il nous faut un réseau 4G qui fonctionne." Il a cependant ajouté que les normes devraient être revues à l'avenir en fonction de la demande. Interrogé sur la nouvelle taxe votée par le gouvernement wallon qui vise les antennes GSM, l'administrateur délégué de Belgacom s'est montré moins amène. "Je comprends que les pouvoirs publics essuient des déficits mais je ne vois pas pourquoi c'est une raison pour saigner les entreprises", ajoutant que Belgacom investit avec ses résultats opérationnels. Il a saisi l'occasion pour fustiger son concurrent Tecteo. "Voo affiche des pertes de plus de 300 millions d'euros ces dernières années mais celles-ci sont absorbées par Tecteo, une intercommunale qui n'est pas du tout transparente", a-t-il déclaré. "Est-il normal que la communauté absorbe les pertes d'un concurrent via une société non transparente? Personnellement, j'ai du mal à comprendre pourquoi Belgacom doit payer pour absorber les pertes d'un concurrent", a-t-il conclu. (Belga)

Nos partenaires