Restructuration SNCB - La CGSP-Cheminots rejette le projet de réforme du ministre Magnette

20/12/12 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le syndicat CGSP-Cheminots a annoncé jeudi en début de soirée, à l'issue d'une réunion de son bureau exécutif national, son rejet unanime du projet de réforme des structures du groupe SNCB présenté par le ministre des Entreprises publiques Paul Magnette.

"Le projet de réforme du ministre Magnette ne tient pas du tout compte du document remis le 19 novembre par le front commun syndical", a déclaré à l'agence Belga Michel Abdissi, président de la CGSP-Cheminots. Le responsable au syndicat socialiste regrette également "le peu de respect", sur la forme, témoigné selon lui par le ministre envers les organisations syndicales, "notamment en leur faisant parvenir son document hier (mercredi, ndlr) vers 23h00 pour une rencontre prévue ce matin (jeudi, ndlr) à 9H00". Face à ce qu'il qualifie "d'obstination du ministre", dont la proposition défend l'idée d'une structure bicéphale pour la SNCB, alors que le front commun défend lui l'option d'une structure intégrée, le bureau exécutif de la CGSP-Cheminots a décidé de lancer "une campagne d'information et de mobilisation devant déboucher sur des actions". Il n'est toutefois pas question pour l'heure d'actions de grève. Le dossier de la nouvelle structure du groupe SNCB figure au menu du Comité ministériel restreint de vendredi. Une nouvelle réunion entre les syndicats et le ministre est prévue le 15 janvier. (BAJ)

Nos partenaires