Restructuration Nexans - Nexans veut supprimer 468 postes en Europe, dont en Belgique

15/10/13 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le groupe français Nexans a annoncé mardi la suppression de 468 postes en Europe afin de "préserver sa compétitivité". Cette réorganisation "s'appuierait sur une mise à contribution de l'ensemble des pays européens et porterait essentiellement sur la France, l'Allemagne, la Suisse, l'Italie et la Belgique", a précisé l'entreprise spécialisée dans la production de câbles.

Restructuration Nexans - Nexans veut supprimer 468 postes en Europe, dont en Belgique

"Nexans opère sur un marché mondial du câble confronté à des défis majeurs notamment en Europe où l'absence de croissance, les surcapacités et une pression concurrentielle accrue appellent les filiales du groupe à envisager des mesures répondant à la situation", a justifié le groupe dans un communiqué. Dans ce contexte, un plan d'économies a été développé. Outre la suppression de 468 emplois en Europe, il prévoit également le transfert de 462 postes et la création de 29 autres, la mobilité restant "un facteur clé". Le groupe a par ailleurs fait état d'une chute de ses ventes de 2,9 pc sur les 9 premiers mois de l'année et a revu à la baisse ses objectifs de résultats pour l'ensemble de l'exercice. Parallèlement, le groupe a annoncé une augmentation de capital d'environ 284 millions d'euros, avec maintien du droit préférentiel de souscription. Les représentants des travailleurs seront informés de la situation ce mardi matin, au cours d'un comité européen. Nexans dispose de plusieurs sites en Belgique, notamment à Dour, Charleroi, Frameries, Huizingen et Erembodegem, et y emploie au total 1.100 personnes. Des conseils d'entreprise extraordinaires sont prévus demain/mercredi dans les différentes implantations. Ils devraient livrer davantage de précisions sur les plans de la direction en Belgique. (Belga)

Nos partenaires