Relever l'âge légal de la pension - Un travailleur peu scolarisé reste en bonne santé jusqu'à 53 ans

25/07/13 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Trends-Tendances

(Belga) La proposition des deux députés flamands CD&V Peter Van Rompuy et Robrecht Bothuyne visant à relever l'âge de la pension repose sur des sables mouvants, estime jeudi dans un communiqué la Centrale Générale - FGTB. "Cette proposition est très contestable dans la mesure où il est question d'une moyenne (...). Si après 69 ans, vous êtes encore en bonne santé, vous avez de la chance. Si avant 69 ans vous souffrez d'une maladie professionnelle, de séquelles d'un accident du travail ou de n'importe quelle autre affection, vous êtes le dindon de la farce", dénonce la centrale ouvrière de la FGTB.

Selon un projet de recherche sur 'les inégalités sociales en santé en Belgique' de 2011 auquel l'UCL, la VUB et l'Institut Scientifique de Santé Publique ont participé, l'espérance de vie en bonne santé pour un homme âgé de 25 ans peu scolarisé est en moyenne de 28 ans et pour un homme du même âge diplômé de l'enseignement supérieur de type long, de 46 ans. "En d'autres termes, celui qui est faiblement scolarisé reste en bonne santé jusqu'à 53 ans et celui qui a un haut diplôme jusqu'à 71 ans", résume la Centrale Générale - FGTB. Pour Peter Van Rompuy et Robrecht Bothuyne, il faudrait s'inspirer du nombre moyen d'années durant lesquelles la personne est restée en bonne santé, soit actuellement 69 ans en Belgique, pour fixer l'âge légal de la pension. Ils envisagent dès lors une évolution progressive, avec un relèvement de l'âge légal de la pension à 66 ans en 2018, 67 ans en 2023 et 68 ans en 2028. Une personne âgée aujourd'hui de 40 ans devrait s'attendre à travailler jusqu'à 70 ans. (Belga)

Nos partenaires