Réforme de la SNCB - "Structure à 2 têtes va à l'encontre de ce qui se joue ailleurs en Europe"

09/01/13 à 16:53 - Mise à jour à 16:53

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'association Navetteurs.be et la Fédération Inter-Environnement Wallonie (IEW) déplorent la décision du Comité ministériel restreint sur la réorganisation du groupe SNCB, estimant que la structure à deux têtes proposée par le ministre Magnette "va à l'encontre de ce qui se joue depuis quelques mois ailleurs en Europe".

Réforme de la SNCB - "Structure à 2 têtes va à l'encontre de ce qui se joue ailleurs en Europe"

L'accord définitif, qui sera sur la table du Conseil des ministres vendredi, confirme notamment le modèle d'une société des chemins de fer "à deux entités" - Infrabel pour la gestion du réseau ferroviaire et la SNCB pour le transport des voyageurs. Cet accord "va à l'encontre de ce qui se joue depuis quelques mois ailleurs en Europe où souffle un vent de questionnement et de remise en cause quant à la pertinence de multiplier les interlocuteurs du rail", est-il souligné dans un communiqué. Et Navetteurs.be et IEW de rappeler l'existence d'un avis de l'avocat général près la Cour de Justice européenne, selon lequel les modèles ferroviaires allemand et autrichien -sans séparation verticale entre les entités- ne seraient pas contraires au droit européen. "En France aussi, les choses bougent: après avoir expérimenté les incohérences d'une structure à deux têtes, l'Hexagone a décidé fin octobre 2012 de revenir à une structure intégrée", poursuivent les associations qui évoquent encore le cas de la Grande-Bretagne où "la fragmentation du rail constitue un terrible échec, vertement critiqué par la population qui réclame la renationalisation du chemin de fer". Si elles se disent pleinement conscientes de la nécessité de réformer le groupe SNCB, les associations regrettent toutefois "que la décision du gouvernement semble avoir été arrêtée sans prendre la pleine mesure des enjeux colossaux qui s'imposent dans le domaine ferroviaire, au premier rang desquels l'élaboration d'un nouveau Plan Transport... reporté à 2014". Les syndicats de cheminots, pour leur part, n'ont cessé de défendre l'option d'une structure unique. (PVO)

Nos partenaires