RDC: grève au port de Matadi, le poumon économique de l'ouest du pays

11/04/13 à 13:42 - Mise à jour à 13:42

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les activités au port de Matadi, le principal port de la République démocratique du Congo (RDC) et poumon économique du pays, sont paralysées depuis mardi par une grève des travailleurs de la Société commerciale de transport et port (SCTP), a rapporté jeudi la radio onusienne Okapi.

RDC: grève au port de Matadi, le poumon économique de l'ouest du pays

Ces travailleurs réclament la revalorisation de la parité dollar-franc congolais appliquée pour leur salaire. Ils disent percevoir 530 francs congolais pour un dollar au lieu de 920 francs, le taux appliqué sur le marché. Mercredi matin, plus de deux cents travailleurs de la SCPT se sont massés devant le port, scandant des chansons hostiles aux dirigeants de leur entreprise, a ajouté Radio Okapi, parrainée par l'ONU. A l'intérieur du port, la majorité des bureaux de la SCTP sont vides malgré l'appel lancé mardi par le directeur des ports maritimes du Bas-Congo sur les chaînes de télévision locales, invitant les agents à reprendre le travail. Une délégation de grévistes a été reçue mercredi matin par le gouverneur du Bas-Congo, Jacques Mbadu Nsitu. Des sources proches de grévistes indiquent qu'un syndicaliste de la SCTP s'est rendu à Kinshasa pour engager des discussions avec l'employeur. Mais entre-temps, des responsables de l'entreprise se plaignent du manque-à-gagner. En deux jours de grève, la SCPT aurait enregistré près de deux millions de dollars de perte selon l'un d'eux, qui a requis l'anonymat. Matadi, le chef-lieu de la province du Bas-Congo, à plus de 200 km en aval de Kinshasa sur le fleuve Congo, abrite le principal port maritime de la RDC, avec une capacité de manutention de 2.500.000 tonnes par an. (Belga)

Nos partenaires