Rapport BNB - La CSC ne comprend pas les critiques relatives à l'index

22/02/13 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le président de la CSC, Marc Leemans, qui fait partie du conseil de régence de la Banque Nationale de Belgique (BNB), s'est abstenu lors de l'approbation du rapport annuel de l'institution. Le syndicat ne se retrouve pas dans les critiques formulées à l'égard du système d'indexation automatique des salaires, a indiqué la CSC.

"Le gouverneur estime que la confiance est la composante la plus importante de la reprise économique. Remettre l'index en question n'est pas de nature à rétablir la confiance des consommateurs, au contraire", déclare le président de la CSC. La CSC estime également que le handicap salarial de la Belgique est bien moindre que ce que la BNB laisse entendre. La banque nationale a calculé un écart salarial de 13% depuis 1996 avec les pays voisins, en tenant compte d'une augmentation plus lente de la productivité. Le syndicat se fonde lui sur les chiffres de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) qui constate un écart supérieur du coût du travail de 2,5% par unité produite par rapport aux pays voisins. (WDM)

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires