Quelque 1.400 manifestants contre la signature du traité budgétaire

24/06/13 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Source: Trends-Tendances

(Belga) A l'appel de trois syndicats en front commun CSC, FGTB, et CGSLB, environ 1.400 manifestants, selon le comptage effectué par la police de Bruxelles-Ixelles, se sont rassemblés boulevard Pacheco à Bruxelles, lundi dès 11h30, contre la ratification du Pacte budgétaire européen.

"Europe, ton austérité nous tue !" Derrière cette bannière, le flot de militants avancent "tous ensemble", comme ils le crient, au rythme des percussions. Quelques pétards retentissent. Deux drapeaux, blanc pour le débat public et noir pour la démocratie en deuil, ressortent de la masse à dominante rouge. "La ratification du traité confisquera aux élus leur droit d'étudier librement le budget", relève Philippe Van Muylder, secrétaire général FGTB Bruxelles. "Ils savent que s'ils accordent un débat public, il ne passera pas." Manuel Castro, président des métallos FGTB Wallonie et Bruxelles, renchérit: "Nous contestons déjà les mesures du gouvernement, comme le blocage des salaires. Ce traité nous forcera encore à faire des économies avant de développer une politique sociale." Après un arrêt devant les grilles de la Banque centrale de Belgique, les manifestants ont rejoint, dans un élan de foule, la seconde manifestation syndicale pour l'administration, devant la cathédrale St Michel et Gudule. Ils se rendront ensemble place de l'Albertine. Une délégation devrait être reçue à 13h30 par la présidente du parlement bruxellois Françoise Dupuis. La Chambre a approuvé, jeudi, le traité budgétaire européen. Les votes des parlements wallon, bruxellois et de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont attendus. (Belga)

Nos partenaires