Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

15/07/13 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Quelle est l'origine du contenu de votre valise?

Qui dit période d'été, dit également vacances, et qui dit vacances, dit aussi "faire sa valise".

Justement, le journal Le Monde a eu la très bonne idée de voir l'origine du contenu basique d'une valise d'un vacancier. Une bonne idée après le drame du 24 avril dernier, souvenez-vous, c'est cet immeuble au Bengladesh qui s'était effondré causant la mort de 1127 personnes, car c'est à cette occasion là que le public s'est rendu compte avec effroi que les marques occidentales avaient délaissé la Chine pour aller fabriquer leurs produits dans des pays encore moins chers comme le Bengladesh !

Et le constat de cette enquête sur le contenu d'une valise basique par le journal Le Monde est plus qu'intéressant : sur 16 articles importés en France (mais le constat est valable également pour la Belgique) douze proviennent directement de Chine ! Donc, l'idée d'une Chine qui serait devenue trop chère est encore une illusion !

Que ce soit les tongs, les valises, les tablettes numériques, les appareils photos, les téléphones portables, chapeaux et autres casquettes, lunettes de soleil ou maillots de bain féminins, le premier exportateur reste la Chine, devant d'autres pays comme la Turquie, la Tunisie ou le Bengladesh !

Et même quand ce n'est pas le cas, quand le t-shirt que vous portez est estampillé "made in Dacca" ou "Made in Hanoi", cela ne prouve encore rien. Bien souvent ce sont les investisseurs chinois qui délocalisent leurs activités de bas de gamme vers le Vietnam ou le Bengladesh, ainsi l'étiquette ne porte pas le fameux "made in china" mais indirectement, c'est tout comme !

En conclusion, oui, la Chine et son "made in China" triomphent toujours dans la valise de l'été. A noter que notre pays garde encore un avantage quant à la fabrication de serviettes de bain, tout juste après la Turquie mais avant le Portugal. Allez, c'est toujours cela de pris !

Nos partenaires