Que des professionnels de l'immobilier lorgnent sur des bâtiments religieux n'a rien d'étonnant

17/07/18 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

L'entretien des églises coûte très cher. Même si elles sont désertées, ce qui est de plus en plus souvent le cas. Raison pour laquelle les pouvoirs publics et les fabriques d'église réfléchissent aux options de réaffectation. Mais cela ne signifie pas pour autant que les églises accueillent à bras ouverts le secteur immobilier.

Que des professionnels de l'immobilier lorgnent sur des bâtiments religieux n'a rien d'étonnant. En effet, beaucoup de nos églises sont des joyaux architecturaux. Elles jouissent en outre souvent d'une bonne localisation, tout en offrant de l'espace et en dégageant une ambiance avec laquelle les nouvelles constructions peuvent difficilement rivaliser.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires