Zappez cette pub que je ne saurais voir...

23/04/14 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Trends-Tendances

Un collectif d'artistes vient de lancer une initiative originale censée améliorer la créativité publicitaire dans nos villes. Son nom : Skip Ad Project.

Zappez cette pub que je ne saurais voir...

C'est à la fois le drame et le petit bonheur des internautes, surtout lorsqu'ils atterrissent sur une plateforme comme YouTube. Au moment de regarder la vidéo qu'ils ont momentanément élue, débarque en effet un "pre-roll", à savoir une pub imposée qui précède la diffusion du film choisi et dont les marques semblent de plus en plus friandes. Heureusement pour les allergiques à cette intrusion publicitaire qui fait parfois fuir le surfeur, apparaît rapidement (généralement après cinq secondes) le message "Ignorer l'annonce" ou "Skip ad" en anglais qui permet donc de zapper directement la grosse partie du spot entamé.

Séduit par ce message "cliquable" qui n'existe pas dans la vraie vie, un collectif d'artistes vient de lancer une initiative originale censée améliorer la créativité publicitaire dans nos villes. Baptisée Skip Ad Project, la démarche est résumée de la sorte sur l'adresse minimaliste du site : "La publicité doit être pertinente et doit apporter des idées qui peuvent améliorer nos existences. Autrement, nous continuerons à les zapper. Participez au projet Skip Ad. Imprimez ce slogan, collez-le dans votre ville et partagez vos photos avec nous".

Depuis quelques jours, d'étranges bannières noires fleurissent donc sur plusieurs abribus de New York, Stockholm et Sâo Paulo, en attendant que d'autres villes subissent également la même "vengeance" visuelle. Mais bizarrement le mouvement pose question. Car la banderole-pirate, paradoxalement très petite, est toujours posée proprement, de la même façon. Un peu comme si l'idée était finalement de ne pas trop bousculer la "vilaine" pub. De là à dire qu'il s'agit d'un coup tordu de publicitaires pour faire parler des marques attaquées...

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires