Vice, le média web qui veut coloniser la télé

24/06/17 à 18:00 - Mise à jour à 18:22
Du Trends-Tendances du 22/06/17

Magazine punk né dans les années 1990 au Canada, Vice est devenu un groupe média international dont le chiffre d'affaires atteindrait un milliard de dollars. Avec sa chaîne Viceland, disponible depuis peu sur Proximus TV, cet agitateur du Web espère conquérir le marché de la télévision linéaire.

Viceland n'est pas une chaîne de télévision comme les autres. Disponible depuis le 1er juin dernier sur Proximus TV, ce nouvel arrivant au nom évocateur vient du monde du Web. Baignant dans la culture alternative depuis ses origines sous forme de magazine papier (créé en 1994 à Montréal), Vice a construit une offre numérique solide reposant sur des sites d'information où la vidéo a pris de plus en plus d'importance. Au point que ce média 2.0 a décidé en 2016 de s'inviter sur la " télévision de papa " en créant Viceland, une chaîne de TV linéaire supervisée par le réalisateur Spike Jones (Dans la peau de John Malkovich, Her). Le groupe Vice fait donc le chemin inverse de celui amorcé par les médias audiovisuels traditionnels, qui investissent le marché du digital avec de nouvelles plateformes de vidéo à la demande, des contenus créés spécifiquement pour les réseaux sociaux ou des sites d'info de plus en plus étoffés.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires