Une noyade virtuelle pour vendre des gilets

07/05/14 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Trends-Tendances

Comment intéresser le grand public à un produit aussi peu glamour que le gilet de sauvetage ? En sortant les gros moyens et en invitant l'internaute à vivre une expérience terriblement stressante. Genre film d'angoisse en pleine mer.

Une noyade virtuelle pour vendre des gilets

C'est ce que vient de faire la marque française de vêtements marins Guy Cotten, célèbre pour ses fameux cirés jaunes et qui commercialise aussi des gilets de sauvetage.

Réalisée par l'agence de pub CLM BBDO, sa dernière campagne s'est déployée sur Internet avec un site dédié qui plongeait l'internaute dans une expérience réellement interactive, soutenu par un teaser sur YouTube.

Le pitch ? Deux amis se trouvent sur un voilier et la caméra subjective vous fait rapidement comprendre que vous êtes l'un de ces deux personnages. Tout semble idyllique jusqu'à vous vous retrouvez soudainement à l'eau par accident.

Le site vous invite alors à "scroller" constamment pour nager, donc à "jouer " avec la roulette de votre souris pour rester en vie, sur fond de voilier qui s'éloigne et de vagues oppressantes.

La fin est malheureusement prévisible : la fatigue finit par s'installer, tant pour le doigt de l'internaute que pour le nageur qui sombre inexorablement...

Spectaculaire, puissant, efficace.

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires