Une déforestation footballistique

15/04/13 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Source: Trends-Tendances

Jouer subtilement avec les éléments de la nature pour mieux sensibiliser les foules : voilà ce qu'ont fait dernièrement deux agences de pub pour le compte de l'organisation environnementale WWF et du magazine allemand Geolino.

Une déforestation footballistique

Bizarrement, c'est sur le terrain de la sensibilisation aux grandes causes environnementales que les agences de pub se révèlent souvent les plus efficaces. Coup sur coup, deux actions viennent de révéler, une fois de plus, le talent de certains créatifs dont le point commun consiste ici à jouer intelligemment sur les éléments de la nature.

Spectaculaire, la première initiative est brésilienne et s'en prend à l'élément Terre. Afin de sensibiliser les foules à la déforestation massive de l'Amazonie, le WWF et l'agence Grey ont montré, pendant un match de football, ce que représentait concrètement la disparation d'un demi-hectare de forêt. Grâce à la technologie des images de synthèse qui permettent aux chaînes de télé d'insérer des logos sur la pelouse pendant la retransmission d'un match, l'organisation de protection de la nature a progressivement remplacé, en direct, le gazon bien vert du terrain de foot par une bande de poussière brune.

A l'écran, l'opération de sensibilisation frappée d'un logo WWF a duré quatre minutes (l'équivalent d'un terrain de foot disparaît toutes les quatre minutes en forêt amazonienne) et s'est finalement soldée par une hausse de près de 75% de visites sur le site Internet du petit panda ce jour-là.

Un jeu qui fond

Située de l'autre côté de l'Atlantique, la deuxième action a mis cette fois l'élément liquide au coeur de sa démarche créative. Pour sensibiliser les enfants à la problématique du réchauffement climatique, le magazine allemand Geolino et l'agence Kolle Rebbe ont imaginé un jeu de société original qui fond lentement au fil de l'intrigue. Car avant d'entamer la partie, les joueurs doivent remplir d'eau le plateau de jeu et le placer au congélateur, histoire d'avoir de petits icebergs comme plateformes pour les pions en forme d'ours blancs.

Il ne reste plus qu'à disposer ensuite les éléments ludiques pour lancer discrètement une prise de conscience écologique...

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires