Toi aussi, deviens "Axetronaute" !

25/01/13 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Trends-Tendances

Le ciel se transforme-t-il en un nouvel espace de marque(s) ? Après Red Bull qui y a placé un record du monde en chute libre l'année dernière, voici que les déodorants Axe mobilisent les foules pour leur nouvelle "Apollo Space Academy".

Toi aussi, deviens "Axetronaute" !

Visiblement, la "red-bullisation" de l'espace donne des idées aux autres marques. Car le buzz créé en octobre dernier autour du record du monde de Felix Baumgartner (le premier homme à avoir franchi le mur du son en chute libre) a été phénoménal : plus de 8 millions d'internautes subjugués en direct et des milliers d'articles dans le monde consacrés à cet exploit sponsorisé par Red Bull.

Dès lors, le "marketing expérientiel" chère à la boisson énergisante inspire plus ou moins d'autres marques qui, elles aussi, semblent viser la lune. Ainsi, pour le lancement de leur nouvelle gamme Apollo, les produits d'hygiène masculine Axe viennent d'inaugurer une action spatiale très spéciale permettant à 22 jeunes du monde entier de vivre une réelle aventure digne des cosmonautes.

Baptisée Axe Apollo Space Academy (AASA), l'action vise à recruter des candidats dans 60 pays (dont deux en Belgique) pour une grande finale prévue à la fin de l'année au Space Camp d'Orlando, aux Etats-Unis. A la clé : un voyage gratuit dans l'espace en 2014 à bord du vaisseau suborbital The Lynx pour les 22 heureux élus.

Pour cette campagne résolument extra-terrestre, Axe a évidemment sorti la grosse artillerie. Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir marché sur la Lune, est le parrain de l'AASA et tente de sensibiliser les foules avec un discours digne de l'époque Apollo 11 sur le site web de la marque et sur la page Facebook de l'action.

Une campagne également renforcée par de spots télé mettant en scène le comédien Neil Patrick Harris et soutenue par le slogan "Pars en homme et reviens en héros".

Bref, un plan marketing astronomique dont le budget est évalué à plus de 3 millions de dollars par le magazine français LSA...

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires