Silver & Copper célèbre "Trends-Tendances"

23/03/15 à 12:26 - Mise à jour à 25/03/15 à 10:01

Pour fêter son 40e anniversaire, "Trends-Tendances" s'offre une nouvelle campagne d'image avec la complicité de Silver & Copper, la nouvelle agence de pub qui monte.

Silver & Copper célèbre "Trends-Tendances"

La quarantaine toute fraîche, Didier Vanden Brande et Carl Andry forment le duo créatif de Silver & Copper, l'agence de pub qui signe la nouvelle campagne d'image de Trends-Tendances. Ce nom anglophone, c'est d'abord un clin d'oeil à la spécificité capillaire des deux individus : le premier arbore une crinière argentée et une barbe généreuse qui font immédiatement penser au chanteur Kenny Rogers à l'époque "Lady" ; le second exhibe un toupet cuivré (pour ne pas dire roux) qui lui donne un petit air de "Tintin au pays de la Pub".

Mais Silver & Copper, c'est aussi une façon d'adopter une certaine "rétro-modernité", genre Mad Men à la sauce 2015. "C'est vrai qu'il y a un petit côté rétro dans le choix du nom de l'agence, commente le co-fondateur Didier Vanden Brande, mais l'idée est de souligner surtout le côté 'artisan' qui nous anime car nous travaillons dans un esprit de sur-mesure. Nous ne voulions pas mettre en avant nos patronymes et nous avons donc choisi cette appellation un peu surannée dans l'espoir d'installer aussi le nom de l'agence dans la durée."

Faire de la pub différemment

Arrivés dans leurs bureaux forestois il y a un an à peine, les deux complices de Silver & Copper ont décidé de lancer leur propre agence après un parcours d'une bonne quinzaine d'années chacun dans le monde de la pub. Si Carl Andry se définit plutôt comme un copywriter avec un CV qui l'a mené chez Saatchi, Ogilvy, Publicis, Air ou encore VVL BBDO, Didier Vanden Brande se positionne davantage comme un art director avec des références chez Leo Burnett, Saatchi et Air où il a justement rencontré celui qui allait devenir son associé.

"On se complète bien et il n'y a pas de chasse gardée entre nous, témoigne Carl Andry. En lançant Silver & Copper, on voulait jouer sur cette complémentarité et faire aussi de la pub différemment. Alors, c'est vrai qu'on nous a pris un peu pour des fous parce qu'on est à contre-courant du mouvement de concentrations que l'on observe actuellement dans le monde des agences, mais on avait vraiment envie de créer quelque chose de nouveau qui remet au goût du jour les belles photos et les beaux headlines."

De Nostalgie à "Trends-Tendances"

A son tableau de chasse, le tandem créatif compte déjà quelques clients et l'une ou l'autre campagne choc. Pour Nostalgie, Silver & Copper a notamment dépoussiéré l'image de cette radio avec une campagne "coup de jeune" qui a sans doute participé aux excellents résultats d'audimétrie de la chaîne musicale ces derniers mois. Pour la marque de mode Max & Lola, l'agence a conçu des images très fortes peuplées majoritairement d'enfants en uniforme, tandis que pour le Gamp (le Groupe d'Action qui dénonce le Manque de Places pour personnes handicapées de grande dépendance), Silver & Copper a signé une campagne percutante avec des visuels- slogans du style "Tous les jours, j'attache ma fille à une chaise" qui a reçu un bel écho médiatique.

Des créations qui ont aussi tapé dans l'oeil de Trends-Tendances qui fête, cette année, son 40e anniversaire et qui voulait dès lors marquer le coup avec une campagne d'image aussi forte que subtile. "Il s'agit d'une campagne 'testimonial', mais pas du tout au sens classique du terme, explique l'art director Didier Vanden Brande. L'idée n'est pas de montrer la photo d'un manager avec une citation, mais plutôt ses produits dans une composition très graphique avec des plages de couleurs monochromatiques, le tout renforcé par un headline avec des jeux de mots subtils qui font le lien entre la réussite de ce patron et le fait qu'il lise Trends-Tendances."

Un coup de jeune

Complice des patrons, cette nouvelle campagne met à l'honneur cinq managers belges connus pour leur succès commercial : Jean Galler et ses chocolats, Marc du Bois et ses eaux de Spa, Jean-Pierre Lutgen et ses montres Ice-Watch, Michel Moortgat et sa bière Duvel et enfin Louis-Marie Piron et ses logements Thomas & Piron. Avec, à chaque fois, des subtilités graphiques et un sens de la formule destiné à soutenir la baseline du magazine : "Savoir pour ne pas subir".

"Avec cette campagne, nous espérons donner un coup de jeune et de 'peps' à un hebdomadaire qui est parfois perçu comme étant uniquement réservé à des gens en costard, conclut Carl Andry. Or, ce n'est pas le cas et je pense que la dimension artistique que l'on apporte avec ces nouveaux visuels peut aider à montrer que le magazine n'est pas 'que' austère et qu'il peut, en réalité, être tout aussi audacieux".

F.B.

Nos partenaires