Quand le marketing joue sur la politesse

30/05/14 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Trends-Tendances

Quand le marketing joue sur la politesse

"Enfants bien élevés = - 5 dollars". Voilà ce qui est écrit sur cette addition récemment rédigée par un patron de restaurant japonais au Canada. Ou quand les comportements respectueux insufflent une nouvelle politique marketing...

La politesse serait-elle la nouvelle arme marketing en vogue ? Souvenez-vous : il y a quelques semaines, un établissement de Nice avait fait le buzz sur les réseaux sociaux avec une pancarte qui adaptait le prix du café en terrasse selon le degré de formulation plus ou moins polie du client : "Un café : 7 euros" / "Bonjour, un café s'il vous plaît : 1,40 euro".

Si, entretemps, on a vu d'autres initiatives fleurir dans d'autres régions du monde (comme ce restaurateur israélien qui offre 50% de réduction aux clients qui éteignent complètement leur GSM pendant le repas), c'est aujourd'hui un aubergiste de Calgary, au Canada, qui secoue le petit monde de Facebook et Twitter avec cette trouvaille des plus originales.

Patron d'un tout petit resto japonais, Toshi Karino récompense en effet ses clients qui savent "tenir" leurs enfants pour respecter la quiétude des lieux. Comme en témoigne ce ticket de caisse maintes fois partagé sur les réseaux sociaux, il accorde une réduction de 5 dollars aux parents qui ont des "well behaved kids", autrement dit "des enfants bien élevés".

Un geste redoutable qui risque bien d'inspirer d'autres restaurateurs...

F.B.

En savoir plus sur:

Nos partenaires