Quand le consommateur "flique" les marques

18/09/12 à 11:17 - Mise à jour à 11:17

Source: Trends-Tendances

Vérifier avec son iPhone si certains produits sont bien présentés en boutique et recevoir en échange une rémunération : voilà le nouveau service que propose désormais la société SmartSpotter sur le marché belge.

Quand le consommateur "flique" les marques

Est-ce la fin annoncée des "mystery shoppers", ces personnes qui sont régulièrement envoyées incognito par les marques dans les magasins pour vérifier si leurs produits sont correctement mis en valeur ? Avec l'avènement de l'application SmartSpotter pour iPhone sur le marché belge, on peut légitimement se poser la question. Car l'objectif est d'inciter aujourd'hui les consommateurs à recueillir eux-mêmes des informations visuelles sur les points de vente en échange d'une petite rémunération.

Déjà opérationnel aux Pays-Bas, le service compte déjà plus de 2.000 "Spotters" actifs outre-Moerdijk et entend bien séduire rapidement de nouveaux clients en Belgique. En clair, SmartSpotter demande aux propriétaires d'iPhone de prendre des photos d'un produit, d'un rayon ou d'un présentoir afin de donner au commanditaire un aperçu concret de ses campagnes promotionnelles en magasin ou à l'extérieur.

Pour cela, le consommateur intéressé devra d'abord s'inscrire sur le site de SmartSpotter et télécharger l'application sur l'App Store, avant d'être repris dans le bataillon des "Spotters" et d'être enfin rémunéré pour chaque mission (entre 1 et 4 euros par photo demandée selon la nature du travail), un logiciel de géolocalisation garantissant que l'opération a bien été réalisée à l'endroit désigné.

Reposant sur la tendance grandissante du "mobile crowd sourcing" (ou l'approvisionnement mobile par la foule), l'application SmartSpotter pour iPhone devrait non seulement séduire un public friand de petits gains "vite faits bien faits", mais surtout des marques pour qui ce genre de contrôle discret s'avère en définitive moins onéreux et surtout beaucoup plus rapide que la formule classique des fameux "mystery shoppers". Histoire de rectifier éventuellement le tir...

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires