Quand la pub privilégie l'hyper-ciblé

17/05/13 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Trends-Tendances

Jouer avec le fruit défendu, l'interdit ou encore l'exclusion en fonction de l'âge ciblé, voilà une technique marketing qui amuse les publicitaires et qui semble revenir en force dans les dernières campagnes en vogue.

Quand la pub privilégie l'hyper-ciblé

Chez nous, la bière Charles Quint affiche le slogan "Interdit aux moins de 35 ans" et cultive habilement cette impérieuse nécessité d'atteindre une certaine maturité pour pouvoir déguster pleinement le produit.

Pourquoi 35 ans et pas 30 ou 40 ? Peu importe. L'idée est de transformer la bière en un privilège pour mieux l'accorder dans des actions encore plus ciblées. Ainsi, l'agence Boondoogle vient de signer une nouvelle campagne pour Charles Quint donnant précisément une chance unique aux moins de 35 ans de pouvoir déguster la fameuse bière spéciale.

Les jeunots devaient toutefois motiver par écrit leur désir de consommer "l'interdit" sur le site Internet de la marque, avant que leur requête ne passe devant une "commission d'experts" qui rendait enfin son verdict avec un certain humour, à travers une centaine de petits films tournés...

Changement de pays, changement de style. En Espagne, ce sont cette fois les "moins de 1,35 m" qui ont été directement visés par la campagne "coup de poing" de la fondation Anar venant en aide aux enfants maltraités.

Déployé en rue sur des panneaux d'affichage, le visuel apparaissait de manière différente selon l'angle de perception grâce au principe physique de l'imagerie lenticulaire. Si les adultes apercevaient la photo d'un petit garçon "normal", les enfants de moins de 1,35 m voyaient en revanche l'affiche d'un garçonnet maltraité avec le message suivant : "Si quelqu'un te fait du mal, appelle-nous et nous t'aiderons".

Dernier exemple "ciblé" : ce 22 mai, KBC et l'agence TBWA inaugureront quant à eux "le call center le plus âgé du pays" (sic). En clair : des retraités répondront aux questions concrètes de quadras à mi-chemin dans leur carrière, histoire que ces derniers se préparent déjà à cette future étape de leur vie.

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires