Publicité belge sur TF1: quand la RTBF s'automutile

23/03/17 à 09:30 - Mise à jour à 09:32
Du Trends-Tendances du 23/03/17

Anecdotique pour le grand public, le dossier d'une future publicité belge sur TF1 représente pourtant de grands enjeux économiques en Fédération Wallonie-Bruxelles. Mais, avec le refus du conseil d'administration de la RTBF d'accorder à sa propre régie publicitaire le privilège de remettre une offre à la chaîne française, le dossier a pris une tournure politique. Avec, à la clé, une centaine d'emplois menacés au boulevard Reyers.

"On verra bien qui, de Philippot ou Delusinne, a le plus d'influence sur Elio di Rupo. " Le 15 mars dernier, à quelques heures d'un vote crucial au conseil d'administration de la RTBF, un observateur aguerri du monde des médias nous glissait cette confidence singulière. Traduction : le président du parti socialiste allait-il soutenir l'administrateur général de la RTBF ou satisfaire plutôt les doléances du CEO de RTL Belgique - tous deux étiquetés PS - dans le délicat dossier TF1 ? L'enjeu : accorder ou non à la RMB (la régie publicitaire du service public) le privilège de remettre une offre à la chaîne privée française pour monétiser son audience en Belgique.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires