Pub: une "battle" pour faire parler de soi

26/10/12 à 10:25 - Mise à jour à 10:25

Source: Trends-Tendances

Le Barabar contre Manneken Pis, des duels chez Lessius portés par l'indice Klout... La tendance publicitaire est à la "battle", du nom de cet affrontement virtuel qui ne sert à rien d'autre qu'à se faire mousser.

Pub: une "battle" pour faire parler de soi

Le concept de la bataille virtuelle est décidément dans l'air du temps. Coup sur coup, deux agences de pub exploitent en effet le principe de la "battle" pour nourrir des campagnes ludiques et décalées.

Réalisée par Ogilvy, la première vise à attirer l'attention du public sur les nouvelles formations dispensées par la Haute Ecole Lessius à Malines à travers une "KloutBattle" pour étudiants accros aux réseaux sociaux. L'indice Klout étant devenue la référence mesurable en termes d'influence sur le Web, les créatifs de l'agence ont imaginé un site original où les internautes peuvent se lancer de vrais duels numériques, histoire de mesurer concrètement leur "poids" sur Twitter. Le but étant in fine de mettre en évidence les cours dispensés par Lessius et plus particulièrement ceux liés au monde de la pub.

Tout aussi amusante, la seconde campagne est un poil plus potache puisqu'elle met en scène Manneken Pis et le Barabar, un établissement branché du sud de Bruxelles. Pour fêter le 34e anniversaire de cet illustre bar ucclois, l'agence de pub Bonjour démarre une drôle de "battle" ce 26 octobre puisqu'elle consistera entre un "duel urinaire" entre les deux protagonistes. Concrètement, l'idée est de "mesurer pendant 34 jours qui fait le plus pipi entre Manneken Pis et les clients du Barabar" (sic) à travers un système ingénieux permettant de mesurer le débit du Ketje de Bruxelles et celui des clients se rendant aux toilettes du bar.

Une "étude" qui, cela va de soi, ne sert strictement à rien d'autre que de faire parler de soi. C'est déjà ça.

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires