Premiers soins "boostés" par l'ambient marketing

25/11/10 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Trends-Tendances

Exactement comme dans le film de Woody Allen, "La Rose pourpre du Caire", deux mondes se télescopent pour créer le trouble au sein du public d'un cinéma.

Premiers soins "boostés" par l'ambient marketing

Une vraie salle de cinéma avec de vrais spectateurs devant l'écran. Avant le vrai film attendu par tous, un vrai spot où l'apparente convivialité d'une scène familiale est brutalement interrompue par l'absorption maladroite d'un "inoffensif" pop-corn par l'un des enfants. Le stress monte, la fillette s'étouffe et la mère en pleurs réclame de l'aide.

Dans la vraie salle, une dame se lève et passe finalement "dans l'écran" pour apporter son secours. Exactement comme dans le film de Woody Allen, La Rose pourpre du Caire, les deux mondes se télescopent pour créer le trouble au sein du public. Happy end : les premiers soins prodigués par la spectatrice volontaire sauvent la petite actrice. Vrais applaudissements dans la salle !

Certes, cette opération d'ambient marketing ne s'est passée qu'une seule fois dans un petit cinéma londonien, mais le buzz qui s'en est suivi sur le Net a fortement dopé la notoriété de St John Ambulance, une association britannique qui enseigne les premiers secours et qui a conçu cette campagne originale avec la complicité de l'agence BBH London. Bien vu.

Frédéric Brébant

Retrouvez Frédéric Brébant chaque jeudi matin vers 9 h 45 dans l'émission "Bonjour quand même" de Jean-Pierre Hautier sur La Première (RTBF radio).

En savoir plus sur:

Nos partenaires