Patrick Drahi, le roi du câble devient prince des médias

15/01/15 à 10:57 - Mise à jour à 11:02

Le milliardaire franco-israélien, patron du holding Altice spécialisé dans les télécoms, annonce la création d'un nouveau groupe plurimédias baptisé Mag&NewsCo.

Patrick Drahi, le roi du câble devient prince des médias

C'est lui le futur patron de L'Express et de L'Expansion. Actuellement en discussion avec l'éditeur belge Roularta pour finaliser les modalités du rachat de ces deux magazines et d'autres titres de presse, Patrick Drahi revêt tout doucement l'habit de nouveau magnat français des médias.

L'homme est déjà l'allié de Marc Laufer (patron du groupe Newsco actif dans la presse professionnelle) et aussi propriétaire de la chaîne d'info israélienne i24 News, mais c'est son sauvetage du journal Libération au printemps dernier (18 millions d'euros injectés) qui l'a véritablement propulsé dans le monde de l'info, un terrain qu'il compte bien occuper davantage avec les titres de Roularta dans son escarcelle.

Avec son associé Marc Laufer, Patrick Drahi vient d'ailleurs d'annoncer la création d'un nouveau groupe plurimédias baptisé Mag&NewsCo, "un groupe diversifié qui intégrera la télévision, la radio, la presse écrite, le numérique et le mobile", ont-ils annoncé.

Un self-made-man

Situé à la douzième place du classement des hommes les plus riches de France établi par le magazine Challenges, Patrick Drahi est un self-made-man qui dispose d'une fortune personnelle estimée à quelque 6 milliards d'euros. Fils de deux profs de maths, le jeune ingénieur en télécommunications a débuté sa carrière chez Philips, avant de bâtir peu à peu son empire sur le câble à une époque où peu de gens croyaient encore en son avenir en France.

Aujourd'hui, l'industriel est à la tête du holding Altice spécialisé dans les télécoms et les réseaux câblés qui comprend notamment Numericable (le principal câblo-opérateur français), SFR (le n°2 du mobile dans l'Hexagone) et plusieurs grands acteurs du secteur comme l'opérateur Virgin Mobile ou encore Portugal Telecom que Patrick Drahi vient de s'offrir pour 7,4 milliards d'euros.

En Belgique, le milliardaire franco-israélien (il possède la double nationalité) est également présent via Numericable Belux qu'il détient en partenariat avec Deficom Group, la société de Philippe Lhomme qui qualifie volontiers Drahi de "vrai visionnaire".

F.B.

Nos partenaires