Les montants investis par les annonceurs dans les médias traditionnels ont chuté de 5%

25/08/17 à 10:13 - Mise à jour à 10:13
Du Trends-Tendances du 24/08/17

Les derniers chiffres du marché publicitaire sont déprimants. Mais la morosité ambiante ne tient pas compte d'une certaine réalité...

Le monde de la pub fait grise mine. Pour le premier semestre de cette année, les montants investis par les annonceurs dans les différents médias en Belgique ont en effet chuté de 5 % par rapport à la même période en 2016, du moins si l'on en croit les chiffres fraîchement délivrés par l'institut Nielsen. Alarmante, cette régression du marché publicitaire est perceptible dans tous les médias offline, à l'exception de la radio qui continue de croître en raison de sa force de frappe très réactive sur le marché (+3,8%).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires