Le Top 100 des flops de grandes marques

11/10/11 à 09:49 - Mise à jour à 09:49

Source: Trends-Tendances

L'histoire du marketing est juchée d'exemples flamboyants de "mauvaises bonnes idées". Un livre délicieux en dresse le Top 100.

Le Top 100 des flops de grandes marques

De l'échec total des sous-vêtements Bic au plantage magistral des Fashion Café, en passant par le flop royal des cigarettes sans fumée Reynolds, l'histoire du marketing est juchée d'exemples flamboyants de "mauvaises bonnes idées" qui ont fini par sombrer.

Délicieusement éclairant, le livre 100 grands flops de grandes marques de l'auteur Matt Haig relate précisément ces destins improbables de produits qui se sont plantés pour diverses raisons. Conception maladroite, bourde stratégique, faux pas culturel, mauvais timing... Les exemples sont nombreux et souvent drôles surtout lorsque le plantage provient d'une traduction ou d'une prononciation maladroite.

Saviez-vous, par exemple, que la pommade Vicks n'avait jamais réussi à percer sur le marché allemand ? Le V se prononçant F dans la langue de Goethe, le produit renvoyait à une injure des plus grossières ! Bref, un livre instructif, truffé d'une précieuse "boîte à leçons" et qui démontre finalement que le marketing est loin d'être une science exacte.

F.B.

100 grands flops de grandes marques de l'auteur Matt Haig, paru aux éditions Dunod.

En savoir plus sur:

Nos partenaires