Le Super Bowl ? Un feu d'artifice publicitaire !

01/02/13 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Trends-Tendances

Ce dimanche 3 février, la finale du championnat de football américain sera encore le théâtre d'un vaste affrontement publicitaire. Un match commercial où le téléspectateur est plus sollicité que jamais.

Le Super Bowl ? Un feu d'artifice publicitaire !

Le célébrissime Super Bowl qui se déroulera ce dimanche 3 février n'échappe pas à la tendance émergente du marketing 3.0. Considéré comme l'événement sportif le plus regardé aux Etats-Unis, la finale du championnat de football américain a rassemblé, l'année dernière, plus de 110 millions de téléspectateurs. Des téléspectateurs que les annonceurs chérissent de plus en plus étant donné la grande mode actuelle qui consiste à considérer Monsieur Tout-le-Monde comme un partenaire à part entière de la marque en le faisant notamment participer au processus créatif.

Déjà amorcée l'année dernière avec les chips Doritos qui invitaient les internautes à concevoir eux-mêmes LA pub qui serait diffusée lors du Super Bowl, la tendance s'intensifie en 2013 avec des initiatives qui placent véritablement le public au coeur de la personnalisation publicitaire. Avec sa grande opération digitale baptisée "Coke Chase", Coca-Cola invite par exemple l'audience à choisir la fin du spot qui sera diffusé le 3 février et où s'affrontent d'ores et déjà différentes bandes hautes en couleur dans un désert américain.

Mais au-delà de ces désirs réels de crowdsourcing, c'est surtout la puissance de frappe participative du grand public que les marques recherchent dans cette nouvelle "complicité". Car, de plus de plus, la majorité des spots qui seront diffusés ce jour-là sont déjà postés sur YouTube avant l'événement, dans l'espoir qu'ils soient partagés par les fans de la marque et créent ainsi déjà le buzz "pré-Super Bowl". En voici déjà un petit aperçu sous forme de teaser...

Mais chacun de ces spots est déjà visible en intégralité sur YouTube. Il est vrai qu'au prix de la diffusion fixé lors du match (4 millions de dollars pour un seule pub de 30 secondes !), les marques ont tout intérêt à maximiser le potentiel de visibilité de leur investissment...

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires