Le marketing de l'ego

19/10/11 à 16:37 - Mise à jour à 16:37

Source: Trends-Tendances

Malignes, les marques flattent de plus en plus l'ego des internautes au coeur de leurs campagnes pour mieux les séduire et les pousser à "partager " leurs expériences.

Le marketing de l'ego

Caresser le "consommacteur" dans le sens du poil. Voilà, en huit mots ramassés, le nouveau leitmotiv des annonceurs qui flattent de plus en plus l'ego des internautes au coeur de leurs campagnes pour mieux les séduire et les inciter à partager ainsi leurs expériences "uniques" à leurs amis facebookiens.

Car il ne suffit pas de s'adonner ici à la simple flagornerie. Non, trop facile. L'idée est plutôt d'utiliser un maximum d'outils (webcam, animations, réseaux sociaux...) pour intégrer l'image et le nom de tout un chacun dans des micro-sites plutôt spectaculaires. Derniers exemples en date : les marques BMW et Carte Noire.

A l'occasion de la sortie de sa nouvelle Série 1, le constructeur automobile a en effet imaginé une "BMW Face City" (sic) où le surfeur peut créer une ville en 3D à son image, sur base d'une photo téléchargée pour l'occasion. Quelques clics de souris et hop, Monsieur Tout-le-Monde voit apparaître son visage sur une espèce Google Maps !

Dans le même trip mégalo, les cafés Carte Noire zappent désormais la corde sensible du désir (leur ancien cheval de bataille) pour s'imprégner aujourd'hui d'un slogan plus rock'n'roll, "Le temps de vivre plus fort", avec les internautes en guise de superstars. Pour ce faire, la marque a imaginé une page Carte Noire sur YouTube où chaque quidam peut insérer son nom et sa photo pour se voir ensuite propulsé dans des aventures explosives où il sera successivement joueur de basket, DJ, pilote de Formule 1, créateur de mode ou encore astronaute.

Bref, deux dispositifs ludiques et originaux qui subliment plus que jamais le Moi pour faire parler de la marque, cela va de soi.

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires