Le groupe Rossel prend près de 50% du capital de 20 Minutes France

12/01/16 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Belga

Le premier quotidien gratuit français 20 Minutes a confirmé lundi l'entrée à son capital du groupe de médias belge Rossel, qui vient d'obtenir l'autorisation de l'Autorité de la concurrence pour racheter les 49,3% détenus par le norvégien Schibsted.

Le groupe Rossel prend près de 50% du capital de 20 Minutes France

© DR

Cette entrée n'implique pas de changement de nom pour le titre belge gratuit Metro, a confirmé l'administrateur délégué de Rossel Bernard Marchant.

"Suite à la réception de l'avis de l'Autorité de la Concurrence, les groupes Rossel et Schibsted ont pu ce jeudi 7 janvier 2016, confirmer et officialiser leurs accords de cession, pour lesquels ils avaient déjà recueilli l'avis favorable des représentants du personnel de la société", explique le communiqué, daté de lundi. Le montant de la transaction n'est pas divulgué.

Schibsted avait annoncé en mai être entré en négociations avec Rossel pour lui céder sa part de 49,3% dans le quotidien gratuit. Les deux groupes avaient alors pour objectif de clore la transaction en octobre. Le groupe norvégien, qui avait lancé 20 Minutes en France en 2002 en association avec le groupe Sipa-Ouest France, se concentre de plus en plus sur son activité juteuse des petites annonces en ligne - avec notamment leboncoin.fr en France - aux dépens de son activité médias, qui souffre de la chute des recettes publicitaires.

Rossel, qui contrôle, entre autres, le journal Le Soir et Sudpresse et le journal régional français La Voix du Nord, est également en Belgique l'éditeur de Metro, le seul quotidien gratuit du pays. Le groupe belge a aussi acquis en 2013 les activités de presse quotidienne régionale du groupe Hersant Médias dans les régions Champagne-Ardenne et Picardie (L'Union-L'Ardennais, L'Est Éclair, Libération Champagne).

"Cette entrée dans le capital de 20 Minutes n'impliquera pas de changement de nom pour le titre Metro en Belgique", a assuré l'administrateur-délégué de Rossel, Bernard Marchant. "La marque Metro est bien implantée en Belgique. Elle le restera. Ce qui sera par contre possible, c'est un échange d'expertise et un partage d'expériences entre les deux quotidiens gratuits."

Côté français, M. Marchant a confirmé son intention de développer des synergies entre 20 Minutes et les titres régionaux du groupe. "Mais il s'agit de synergies sur les contenus et pas sur les coûts", a-t-il assuré, ajoutant que l'entrée dans le capital de 20 Minutes représentait un projet de "développement et non de rationalisation."

"Ce partenariat de deux acteurs importants de la PQR (presse quotidienne régionale, NDLR) française a pour objectif de consolider encore le +leadership+ de 20 Minutes sur le marché de l'information", affirme le communiqué. Le groupe Sipa-Ouest-France détient toujours 49,3% de 20 Minutes, le solde étant constitué notamment d'actions autodétenues.

En savoir plus sur:

TrendsInformation Services

Connectés en permanence

Connectés en permanence

A peine une vingtaine d'années se sont écoulées entre l'apparition des premiers ordinateurs ...

Nos partenaires