L'heure est au "sharing marketing"

11/09/13 à 09:31 - Mise à jour à 09:31

Source: Trends-Tendances

Milka, Coca-Cola, Nutella... De plus en plus de marques s'inspirent du phénomène du "partage" en vogue sur les réseaux sociaux pour séduire le consommateur... et faire surtout parler d'elles.

L'heure est au "sharing marketing"

Le partage revient en force. Non seulement dans une économie qui se veut de plus en plus collaborative en jouant notamment la carte du troc, mais aussi sur les réseaux sociaux où le bouton "Partager" fait désormais partie du quotidien de tous les Facebookiens.

Pas étonnant, dès lors, que les marques exploitent également de plus en plus cette notion du cadeau ou de l'échange pour séduire davantage de clients. Dernier exemple en date : le chocolat Milka qui a lancé la semaine dernière sur les marchés français et allemands ses célèbres tablettes au lait mais cette fois amputées du dernier carré chocolaté. L'objectif ? Convaincre le consommateur d'offrir à un ami le morceau manquant puisque, à l'intérieur de l'emballage, figure un code que l'internaute peut introduire sur le site dédié, histoire de faire une bonne action.

Décidément en vogue, ce "marketing du partage" n'en est pas à son coup d'essai. Cet été, deux autres grandes marques ont en effet surfé sur cette tendance généreuse pour mobiliser les foules.

Baptisée "Share a Coke", la première action invitait et invite encore le public à partager un Coca-Cola non seulement avec une cannette "séparable" en deux mini-cannettes, mais surtout avec des bouteilles garnies de prénoms qui incitent les consommateurs à offrir des boissons nominatives à leurs proches.

Un coup marketing qui a visiblement inspiré Nutella puisque le leader de la pâte à tartiner s'est lui aussi lancé dans la personnalisation des étiquettes à coller sur ses pots. Histoire de faire parler de la marque, mais aussi de pousser les internautes à partager les visuels "customisés" sur les réseaux sociaux et surtout leurs adresses privées dans les précieuses banques de données des sites concernés...

Frédéric Brébant

En savoir plus sur:

Nos partenaires