Gaultier vend la peau de l'ours

25/03/13 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Trends-Tendances

Pour promouvoir la nouvelle édition de son parfum Le Beau Mâle, Jean-Paul Gaultier brise un tabou publicitaire et sacrifie l'ours blanc sur l'autel du glamour. Un "meurtre gratuit" qui choque les associations écologistes...

Gaultier vend la peau de l'ours

L'affiche est visible depuis quelques jours dans les magazines et les abribus du royaume. Nu et désirable à souhait, un bellâtre tatoué pose langoureusement sur une dépouille d'ours blanc pour vanter le nouveau parfum de Jean-Paul Gaultier.

La rupture est consommée. Jusqu'ici, les gros nounours étaient les complices tout doux de la création publicitaire. De Coca-Cola à Tipp-Ex en passant par Samsung et Canal+ en France, ils inspiraient à la fois humour, puissance et tendresse sous un éclairage esthétique éminemment positif.

Avec sa nouvelle pub pour Le Beau Mâle, Gaultier bouscule les codes en vigueur et sacrifie donc l'ours blanc sur l'autel du glamour, poussant même l'association écologiste française Robin des Bois à appeler au boycott pur et simple du parfum. Celle-ci reproche en effet au couturier de faire "la promotion de la chasse et du commerce international d'animaux menacés d'extinction", là où Gaultier invoque de "l'humour à prendre au millième degré".

On a beau chercher, on n'a toujours pas capté la subtilité de cette "plaisanterie" hautement dispensable...

F.B.

En savoir plus sur:

Nos partenaires