Audience: la presse belge respire, Roularta gagne du terrain

16/09/15 à 13:53 - Mise à jour à 14:12

Les derniers chiffres du Centre d'Information sur les Médias viennent de sortir et sont plutôt rassurants pour les titres de presse écrite qui retrouvent enfin le sourire.

Audience: la presse belge respire, Roularta gagne du terrain

© DR

Menée entre le 1er juin 2014 et le 31 mai 2015, la dernière étude du Centre d'Information sur les Médias (CIM) redonne de belles couleurs au secteur de la presse écrite en Belgique. S'attachant ici au nombre de lecteurs supposés par titre et non pas au nombre d'exemplaires réellement vendus, les dernières statistiques incluent à la fois les versions papier et numérique des journaux et des magazines sur le marché, mais aussi leur site Internet dans une partie de l'étude baptisée "Total Brand " que l'on pourrait traduire approximativement par "expérience de marque".

S'il convient de rester prudent avec ces chiffres qui relaient les réponses à un sondage réalisé auprès de 10.000 Belges âgés de plus de 12 ans, on ne boudera pas en revanche son plaisir sur cette nouvelle étude qui reflète malgré tout une véritable tendance de consommation à la hausse.

Ainsi, pour le couplage des versions papier et numérique des titres vendus (sans l'aspect "Total Brand " donc), le lectorat de la presse quotidienne progresse en moyenne de plus de 5% du côté francophone avec de bons résultats pour L'Echo (+47%, soit 70.400 lecteurs au total), Le Soir (+19%, soit 442.000 lecteurs) ) et La DH (+23%, soit 436.000 lecteurs).

Les titres de Roularta touchent près d'un Belge sur deux

Pour les hebdomadaires, la tendance générale est aussi à la hausse, mais de manière un peu moins spectaculaire.

Par ailleurs, près de 5 millions de Belges lisent désormais un ou plusieurs titres du groupe Roularta (50 % de la population belge âgée de 12 ans et plus). Côté flamand, très bons résultats pour Knack (+15%, soit 523.000 lecteurs), tandis que Knack Focus croît de 14% et Knack Weekend de 12%.

Côté francophone, une progression de 3% pour Le Vif/L'Express (404.000 lecteurs).

Le couplé Trends et Trends-Tendances sur une base nationale affiche quant à lui une hausse de 4% (soit 242.000 lecteurs), tandis que Sport/Voetbal-Foot Magazine dépasse pour la première fois la barre de 600.000 lecteurs. Ce qui équivaut à une croissance de 10%.

F.B.

En savoir plus sur:

Nos partenaires